10 endroits où faire du camping d’hiver ou de printemps!


                                

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré faire du camping. Pour moi, dormir dans une tente à la belle étoile est synonyme d’aventure et de nature… probablement les deux choses qui me font le plus tripper sur cette terre! Que ce soit en été ou en hiver, je ne rate pas une occasion pour faire du camping!

Contrairement à l’idée que l’on s’en fait, dormir dans une tente l’hiver lorsqu’on est bien préparé et qu’on a le bon équipement, est une expérience des plus confortables, agréables et en plus, on a accès à des paysages uniques à la tombée et au lever du soleil!
Alors, en collaboration avec Bonjour Québec, j’avais envie de vous partager cet amour que je porte pour l’hiver en vous présentant 10 endroits où il fait bon faire du camping hivernal au Québec! Et en plus, avec le printemps qui arrive doucement, c’est un excellent moment pour s’initier!

#1 Parc national de la Jacques-Cartier, Québec :
Un bel endroit pour s’évader en nature l’espace d’un week-end, sans trop s’éloigner de la ville. Situé à 30 minutes de la ville de Québec, le parc national de la Jacques-Cartier offre le camping d’hiver aux campings Alluvions et Grand-Duc.

#2 Parc national du Mont-Mégantic, Cantons-de-l’Est :
Passez la nuit à admirer les étoiles qui scintillent dans le ciel! Le parc national du Mont-Mégantic est la première Réserve internationale de ciel étoilé! Des plates-formes enneigées expressément pour le camping d’hiver ont été aménagées dans le secteur de l’Observatoire. En plus d’avoir accès à un spectacle illuminé le soir venu, 30 km de sentiers de randonnées en raquette sont aussi accessibles.

#3 Parc de la Gatineau, Outaouais :
Le parc de la Gatineau préserve l’un des plus vastes réseaux de sentiers en Amérique du Nord! Après une bonne journée de ski de fond ou de raquette, installez votre tente à quelques pas des sentiers, dans le secteur du lac Philippe et profitez-en pour vous détendre autour d’un feu de camp!

#4 Parc national des Grands-Jardins, Charlevoix :
Ce parc national au coeur de Charlevoix offre le camping d’hiver. Entre montagnes et plans d’eau, vous avez l’embarras du choix où installer votre tente. Le camping Pied-des-Monts et Étang Malbaie sont situés à une courte distance du stationnement de la Galette, on peut donc très facilement s’y rendre en raquette, y passez la nuit et partir en randonnée dès les premiers rayons du soleil du matin suivant!

#5 Parc de la gorge de Coaticook, Estrie :
La réputation de cet endroit n’est plus à faire! Le parc de la gorge de Coaticook offre une variété d’activités de plein air, et ce, quelle que soit la saison. En hiver, le camping est autorisé et chaque site à son emplacement de feu de camp, on peut donc se réchauffer autour d’un beau feu à la tombée de la nuit. Le jour, profitez-en pour faire de l’escalade de glace, du fatbike, du patin ou essayer le parcours d’évasion extérieur!

#6 Parc régional du Massif du Sud, Chaudière-Appalaches :
Dormir en pleine forêt avec tous les services et commodités à proximité, c’est ce que nous propose le parc du Massif du Sud. Le secteur de camping des Trois-fourches, situé à 400 mètres de l’accueil est ouvert tout l’hiver, les feux de camp y sont permis et on est à quelques pas des sentiers de randonnée. Le poste d’accueil est occupé par des douches et des toilettes et on peut louer un traîneau pour transporter notre équipement. C’est l’endroit idéal pour s’initier au camping hivernal.

#7 Parc national d’Oka, Laurentides :
Situé près de métropole, le parc national d’Oka offre une belle immersion en nature à ceux et celle qui souhaitent s’évader de la ville l’espace d’un week-end!

#8 Parc national de la Gaspésie, Gaspésie :
Après une randonnée en ski de fond ou en raquette dans cet immense parc qui vous en fera vivre de toutes les couleurs, prolongez le plaisir en dormant au coeur de la nature. Le camping du Mont-Albert situé à proximité des sentiers est ouvert pour la saison hivernale.

#9 Sentier des caps de Charlevoix, Charlevoix :
Un bel endroit où il fait bon se retrouver en nature est certainement au sentier des caps. Des plates-formes en bois ont été aménagées afin d’y déposer sa tente.

#10 Camper en direct de sa cour arrière :
Si jamais vous êtes toujours frileux à l’idée d’essayer le camping d’hiver, par peur d’attraper froid ou d’être inconfortable durant la nuit, la meilleure option pour s’initier à ce type d’activité est de l’essayer chez soi! Pourquoi ne pas tenter l’expérience du camping d’hiver directement dans votre cour arrière? En plus de proposer une activité qui soit différente et inusitée, vous êtes à deux pas de votre lit, si jamais vous changez d’idée en cours de route! Hihi!

Bon camping d’hiver à tous! En passant, c’est un excellent moment pour planifier un weekend de camping hivernal avec le temps doux qui revient! C’est beaucoup plus facile de camper à -5 qu’à -30, mais attention à l’humidité (l’ennemi #1) qui est beaucoup plus abondante en cette période de l’année!

**Si jamais vous souhaitez essayer le camping d’hiver, la compagnie Locapaq fait le prêt d’équipements. C’est une belle alternative pour ceux et celles qui souhaitent s’initier.**

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.