Shopping cart

INFORMATIONS PRATIQUES

Le Chili est le terrain de jeu parfait des amateurs de plein-air! Et ses vignobles sauront satisfaire vos papilles gustatives! En hiver, ses pentes enneigées deviennent le royaume du ski et de la planche à neige. Il peut coûter cher d’y voyager, car c’est le pays le plus développé d’Amérique du sud. Mais la diversité de ses climats et de ses paysages, allant des plaines du désert aux pics gelés de l’antarctique, vaudra certainement le déplacement! 

De plus, sa capitale, Santiago est une des rares villes du monde où je me verrais très bien vivre, tellement le décor est incroyable, l’ambiance est des plus agréables et je m’y sens en sécurité. Sa population est très accueillante et respecte les forces de l’ordre, ce qui fait que la corruption y est beaucoup moins présente comparé au reste de l’Amérique latine. Les montagnes de Patagonie attirent les touristes du monde entier avec leurs randonnées hallucinantes. La mystique Île de Pâques fait aussi partie de son archipel, on l’oublie souvent! Mais bon… dommage qu’elle ne soit pas aussi accessible que le reste!
Je vous recommande de disposer d’au moins un mois complet pour profiter pleinement du Chili. Tout y est très éloigné, en terme de kilométrage et de temps. Et, préparez-vous, ce sera un voyage dispendieux, surtout en pleine saison touristique, où les prix peuvent parfois doubler et où tout affiche complet!

***Apportez vous des vêtements très chauds et un bon sac de couchage.***

Lire la suite

MES TOP 5

Mon top 5 des activités à faire au Chili : 

  • Partir en longue randonnée à Torres del Paine (Patagonie)
  • Visiter à vélo les splendeurs naturelles de la région de San Pedro de Atacama
  • Le snowboard en hiver dans la Cordillère des Andes
  • Escalader le volcan Villarica à Pucon
  • Combiner un tour des vignobles avec un séjour à Valparaiso

Vina San Pedro (Vignoble) 

Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Svartifoss
Seljalandsfoss
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

EXEMPLE D’ITINÉRAIRE

6 jours : parc national Torres Del paine

Détails de mon itinéraire:

Jour 1 : Arrivée aux environs de 10h AM à l’entrée du parc. Payer l’entrée (peut prendre jusqu’à 1 heure d’attente selon la saison). Prendre un service de shuttle qui dépose les randonneurs à l’entrée des sentiers, 7 km plus loin. Début de la marche au refuge Torre Central vers 11h AM. Marcher jusqu’au camping Torres. (10,3 km, 4h45 de marche)

Jour 2 : Se réveiller avant le lever du soleil pour monter au Mirador Torres. Redescendre au camping Torres, défaire le campement. Marcher jusqu’au camping Central. (10,2 km et 5h30 de marche)

Jour 3 : Départ du camping Central pour marcher jusqu’au camping Italiano.(16,5 km et 7 heures de marche.)

Jour 4 : Se réveiller très tôt pour l’aller-retour dans la vallée Francès. On peut donc partir avec un sac léger en journée. De retour au camping Italiano, nous démontons le campement et poursuivons vers le camping Paine Grande. (18,6 km et 7h30 de marche)

Jour 5 : Départ du camping Paine Grande pour marcher jusqu’au camping Grey. Si vous arrivez suffisamment tôt, profitez de l’occasion pour déposer vos choses et partir avec un tout petit sac pour faire l’aller-retour au mirador Grey pour le coucher du soleil(apportez une lampe frontale avec vous pour le retour). Revenez dormir au camping Grey.(15km et 5h30 de marche)

Jour 6 : Départ du camping Grey vers le camping Paine Grande pour prendre le catamaranà 12h30. (11 km et 3h30 de marche)

Torres Del Paine

Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

2 semaines - nord du Chili

Tout dépendant de votre provenance, vous pourrez ajuster votre itinéraire, car souvent les voyageurs continuent vers/ou arrivent de la Bolivie.

Jour 1 – 4 : Santiago (Visite de la capitale, snowboard en hiver, visite de vignobles, randonnée en montagne)
Jour 5 – 7 : Valparaiso et Vina del Mar (vignobles, plage, mer)
Jour 8 : Retour à Santiago – Départ pour San Pedro de Atacama (24h de bus ou sinon prendre l’avion)
Jour 9 – 13 : San Pedro de Atacama
Jour 14 : Retour vers Santiago ou direction Bolivie

*N’oubliez pas que les distances à parcourir sont très grandes. Prévoyez plus de temps dans les transports.

1 mois - partie Sud du Chili et Argentine

-Santiago

-Pucon

-Puerto Varas

-Traverser du côté de Bariloche(Argentine), El Chalten, El Calafate

-Option d’aller à Chilohé (une semaine en voiture)

-Puerto Natales

-Torres del Paine

-Ushuaia

Volcan Villarrica et Puerto Varas

Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
LaCordée
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

ENDROITS À VISITER

San Pedro de Atacama

À 2438 mètres d’altitude, le Village de San Pedro de Atacama a des airs de western avec ses maisons blanches aux portes de bois, ses rues étroites de terre battue et ses lanternes vieillottes. Entouré de montagnes et de volcans dont les pics atteignent parfois les 6000 mètres, cet endroit est incroyablement beau!! Et un des meilleurs site sur Terre pour observer les étoiles! On s’y sent comme dans un oasis au milieu du désert. Une ambiance de vacances imprègne toute la ville, car les visiteurs en ont toujours plein la vue avec les attractions naturelles à proximité. J’y suis restée 6 jours et j’aurais pu rester encore plus longtemps!

Si le Salar de Uyuni est en première place des splendeurs naturelles de ce monde, à mon avis, la région de San Pedro est assurément tout juste derrière, et devient donc un incontournable! Je vous conseille justement de passer par San Pedro de Atacama en premier, avant d’aller jeter un oeil au Salar de Uyuni, pour être impressionné par la beauté qui se surpasse progressivement.

En hiver, la température oscille entre les 12 et 15 degrés, alors qu’en pleine nuit, il peut y faire très froid.

Depuis Santiago, on met 25 heures d’autobus jusqu’à San Pedro de Atacama, ce qui en décourage plus d’un. Je vous rassure cependant, les routes sont en bonne condition, signalisées et asphaltées! Jusqu’au Salar de Uyuni, vous mettrez une heure.

On peut s’y rendre en avion aussi et atterrir dans un petit aéroport, situé plus loin, depuis lequel un autobus vous mènera au village.

***Étant une région touristique très vivante et reculée, tout est très cher à San Pedro, plus cher que n’importe où au Chili.

ACTIVITÉS:

-Lagunas: Louer un vélo (préparez vous à pédaler votre vie!!! Environ 50 kilomètres) ou prendre un tour guidé, ou visiter par vous-mêmes avec une voiture louée en vous assurant d’avoir une carte des environs.

-Vallée de la Luna et Vallée de la Muerte: se fait très bien à vélo, à 25 minutes de la ville.

-Sandboard à la vallée de la Muerte dans les dunes de sable: des agences organisent des tours pour vous y amener, mais vous pouvez aussi louer une planche et y aller par vos propres moyens en voiture.

-Geysers El Tatio: Idéalement y aller au lever du soleil. À 4280 mètres d’altitude, il fait froid, très froid.

-Observer les étoiles: soirées organisées pour aller à l’observatoire et recevoir des informations sur l’astronomie! C’est un peu cher, mais ca vaut la peine.

-Randonnée dans les montagnes/volcans: Vous pouvez y aller en tour guidé vendu par des agences au village, ou avec votre propre véhicule, mais assurez-vous d’engager un guide pour ne pas vous perdre. C’est tellement grand et il y a beaucoup de choses à voir! Il y a des randonnées à cheval aussi.

HÉBERGEMENT:

Au village, ce ne sont pas les auberges qui manquent! Rien qu’à marcher             quelques coins de rue pour en trouver une! Laissez-vous tenter par la vibe qui vous plait. Pour ma part, je me suis assurée de jeter un coup d’oeil aux chambres pour m’assurer qu’elles étaient propres, car la chaine Hi-Hostel ne signifie pas nécessairement que les lieux soient bien tenus. ***Il n’y a pas de chauffage dans les auberges.

-Juriques Hostel: Une auberge tranquille, avec des chambres propres et bien entretenues. Une cuisine est à votre disposition. (J’y suis restée 6 jours.)

MANGER

-Il y a une marché de légumes deux fois par semaine. Profitez de l’occasion pour faire des provisions et des économies. Pour le trouver, il suffit de demander, tout le monde sait où il est. Il y a des légumes bio!

San Pedro de Atacama

Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
LaCordée
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

Santiago de Chile

Santiago est ma ville coup de cœur par excellence, qui vient avec toutes les commodités d’une capitale, en plus de prendre place dans un décor splendide! Les montagnes tout autour avec leurs pics enneigés en hiver, en plus des palmiers au centre-ville vous feront halluciner. C’est trop beau! C’est le meilleur des mondes: à une heure et demi de route, on est au bord de la mer, et à une heure, on est aux pied d’une grosse montagne de ski, sans oublier qu’une tonne de vignobles nous encerclent! La ville est très sécuritaire (ok, certains quartier sont louches). Il y a beaucoup d’animation dans les marchés et les rues, les gens font du sport, courent dans les parcs. Je me suis bien reposée dans cette ville, autant que j’y ai fait la fête. En très peu de temps, je l’ai adoptée comme ma ville et je me verrais très bien y vivre. Seul hic: elle est connue comme une des villes du monde les plus polluées après Mexico, étant donné l’air qui stagne et ne circule pas à cause des montagnes qui l’entourent et l’emprisonnent.

HÉBERGEMENT:

-Andes Hostel: Après avoir essayé trois différentes auberges, celle-ci est un peu plus coûteuse, mais elle en vaut largement la peine. Située dans le plus beau quartier de la ville: Barrio Bellas Artes, des petits cafés, des boulangeries, des parcs se trouvent à proximité, en plus d’une station de métro carrément en face. L’auberge est CHAUFFÉE!!!!! (L’hiver, ça devient nécessaire. Toute la journée, il fait froid et humide. Il fait bon de rentrer se réchauffer au sec! ) J’ai un amour profond pour cet endroit. Les chambres sont propres et très grandes. Vous disposez d’un endroit pour placer votre sac à dos en sureté, barré. Une grande cuisine très bien équipée est à votre disposition, ainsi qu’un charmant salon pour s’installer à l’ordinateur. De généreux déjeuners sont inclus avec le prix de la nuit. Parfois, des superbes soirées sont organisées et des repas sont offerts à un prix ridicule. La réception est ouverte 24h sur 24. Et les gens qui ne résident pas dans l’auberge ne sont tout simplement pas autorisé à entrer.

ACTIVITÉ:

-Marcher dans la ville: passez par le vieux quartier

-Cerro san cristobal: Super vue

-Cerro Santa Lucia: parcs et collines protégés en plein cœur de la ville

-Sortir dans les bars

-Ski et Snowboard

-Mercado central pour les poissons

-Musées: il y en a à la tonne pour les contemplatifs!

-Vignobles: un incontournable! Dégustations et visites à profusion aux alentours!

-Tours guidés à vélo ou à pied

Santiago de Chile

Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

Valparaiso

Petite ville portuaire sur le bord du Pacifique, Valparaiso est jolie comme tout. Elle ressemble à un mini San Francisco. Avec des maisons de toutes les couleurs, des escaliers peinturés, des minuscules rues et corridors, elle vaut définitivement le coup d’œil! Son centre historique a été nommé Patrimoine Culturel de L’Humanité par l’Unesco.

ACTIVITÉS : 

-Marcher, marcher, marcher!!! Il y a beaucoup de couleurs, des maisons rouges, jaunes, oranges, bleues, vertes, est-ce que j’ai dit qu’il y avait de la couleur?

-Aller à la plage: relaxer au soleil, sur le bord de l’eau

-Vignobles: dégustation et visite

-Emprunter le vieux funiculaire

-Observer le street art!

-Excursion d’une journée à Viña del Mar:  situé tout près de Valparaiso, c’est une station balnéaire idéale pour aller faire de la plage!

HÉBERGEMENT:

-Casa Volante Hostal: Cet endroit, qui a conservé un charme authentique: vieux planchers, plafonds hauts, tout mignon et tranquille, est un endroit qui commence à être connu et souvent plein! Réservez d’avance! J’ai eu un coup de cœur pour l’endroit, les gens y sont très respectueux. Soyez en forme pour vous y rendre, car il est situé en plein milieu d’un grand escalier. Je recommande cette belle auberge haut la main!!

Valparaiso

Sud-Ouest, Seljavallalaug
Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

Pucon

Ville moderne, mecque du plein air, qui a des airs de station de ski américaine. Un immense lac et desmontagnes entourent la ville, c’est vraiment très beau. Parfois, la nuit, on peut voir un filet de fumée, ou un crachat de lave s’échapper du volcan Villarica juste en face. L’ambiance est très touristique, mais il conserve son charme sympathique! Les gens sont très gentils et ça sent les vacances. On y va pour marcher sur le bord du lac, pratiquer toutes sortes de sports ou partir en expédition au parc national, qui est à 45 minutes de là.

ACTIVITÉS :

-Rafting : vraiment idéal pour les familles, et pour les ceux qui veulent des sensations fortes mais pas trop, c’est une version du rafting mais très soft

-Expédition sur le volcan Villarica : expédition d’une journée complète, départ è 6h45 le matin, pour commencer l’ascension au lever du soleil, et retour à 4h pm, on doit y aller avec un guide, en groupe, car on a besoin d’équipement spécial. ** Dans certains cas d’exception, des gens peuvent obtenir une autorisation d’y aller seul, avec leur propre équipement, mais ces gens doivent être compétents et avoir une base d’alpinisme. Équipement : crampons, pics à glace, crazy carpet, masque à gaz, casque, manteau et pantalons d’hiver (mettre un lien vers l’article du blog) Recommander le Chili Kiwi Hostel qui organise l’expédition avec leur propre compagnie.

-Randonnée dans le parc national : C’est à 45 minutes d’autobus de ville depuis Pucon, il y a un autobus qui part très tôt en matinée et un autre qui revient plus tard dans la journée, ce qui laisse le temps de faire à peu près toutes les randonnées de jour. Vous y verrez des lacs, des montagnes immenses, des volcans et une vue splendide sur les alentours. Il y a des randonnées pour tous les goûts et tous les niveaux. Ma préférée : San Sebastian : pour la vue et le niveau de difficulté (int-diff).

-Hydrospeed

-Vélo de montagnes

-Randonnée à cheval

-Kayak

-Paddle Board

-Ski sur le volcan en hiver

Pucon

Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
LaCordée
precedentprecedent
suivantsuivant
Slider

Puerto Natales

Petite ville portuaire qui sert principalement de point de ravitaillement avant de s’aventurer dans le Parc National Torres del Paine, on y trouve de nombreuses auberges de jeunesse en tout genre, des magasins de sport (on peut y louer de l’équipement de camping), des épiceries, des bars et restaurants. La promenade au bord du lac est magnifique en fin de journée, avec le reflet du soleil sur l’eau et la vue sur les montagnes. Autrement, on a vite fait le tour de la ville, qui n’a, somme toute, pas un charme extraordinaire. Vers le début de l’hiver, en avril, elle est carrément désertée par les touristes et les vendeurs qui ferment leurs portes pour la saison morte.

***Évitez de planifier votre visite après le 30 avril, c’est le début de la saison morte. Tout ferme : les camping et les refuges du parc Torres del Paine, des ferrys sont hors service et des trajets d’autobus ne sont plus disponibles.

ACTIVITÉS :

-Aller à la rencontre d’information gratuite au Base Bar, qui vous donne d’excellents conseils sur la préparation de votre randonnée à Torres del Paine.

-Faire les courses

-Marcher sur le bord du lac

 

HÉBERGEMENT :

Yagan Hostel : Auberge mignonne avec déjeuners inclus, une cuisine très bien équipée, un espace salon bien aménagé. On s’y sent chez soi. C’est lumineux avec beaucoup de grandes fenêtres et des plantes. L’endroit est propre, joli et bien entretenu. Une cour intérieure permet de faire des feux de camp en soirée et de discuter entre amis. Les dortoirs sont confortables et les salles de bain assez nombreuses pour qu’il y en ait toujours une qui soit disponible. Des petits casiers à l’extérieur des chambres permettent de conserver vos biens de valeur à l’abri. Et la propriétaire accepte de garder vos sacs dans une pièce à part pendant que vous partez conquérir les montagnes de Torres del Paine. Réservez en avance pendant l’été, il n’y a pas beaucoup de lits, les places doivent s’envoler très rapidement. (Adresse : 584 rue Benardo O’Higgins)

PLANIFIER SON EXPÉDITION AU PARC NATIONAL DE TORRES DEL PAINE

Étape 1 - Comprendre la carte

Voici la carte du parc pour vous faire une idée :

http://www.fantasticosur.com/fr/torres-del-paine/map/

*** Les pointillés rouges indiquent le circuit « W », et les oranges indiquent le circuit « O ».

***Il y a deux entrées : l’une qui vous amène à l’hôtel Las Torres/Torre Central(à l’Est, ou à droite, sur la carte) et l’autre qui passe en catamaran sur le lac Pehoé et commence au camping/refuge Paine Grande (à l’Ouest).

MON TRAJET : J’ai débuté à l’Est, en arrivant par l’hôtel Torre Central.

Étape 2 : Déterminer quel genre de randonnée vous désirez faire

-randonnée de jour : 1 ou 2 jours

-randonnée « W » : 4 à 6 jours. Se fait dans un sens ou dans l’autre, mais ne revient pas sur ses pas. Le circuit est en forme de W, ce qui explique son nom.

-randonnée « O » : 8 à 10 jours. Le circuit se fait dans un sens ou dans l’autre et est en forme de boucle, ou de O, ce qui explique son nom.

MON TRAJET : J’ai fait le circuit « W » en 6 jours, 5 nuits. (10 à 20 kilomètres par jour, 3 heures à 7.5 heures de marche par jour, avec un sac de 40 livres au départ) Ce rythme de randonnée me convenait parfaitement, car j’avais le temps de prendre des pauses pour photographier et admirer le paysage et arriver avant la tombée de la nuit pour monter le campement. De plus, des petites journées de marche aident à garder un bon moral et un corps en bon état. Ce rythme correspond exactement aux indications de temps sur la carte. Si vous croyez être plus rapide et porter un sac plus léger, vous pouvez imaginer prendre moins de temps.

Étape 3 : Réserver votre hébergement sur place

Les réservations sont obligatoires, autrement on vous refuse l’entrée du parc. Il y a trois compagnies qui gèrent l’hébergement dans le parc: Conaf, Fantastico Sur et Vertice. Il y a deux options durant votre séjour : en camping (vous pouvez tout trainer avec vous : nourriture et équipement, ou encore louer tout le matériel avant de partir ou directement avec les campings du parc) ou en refuge (lit, couvertures et nourriture fournie, même un petit lunch pour la route).

Voici les liens vers les différents sites et leurs camping/refuges respectifs:

Vous comprendrez bien comment ils sont répartis en regardant cette carte :

http://www.parquetorresdelpaine.cl/es/sistema-de-reserva-de-campamentos-1

CONAF : http://www.parquetorresdelpaine.cl/es/sistema-de-reserva-de-campamentos-1

-Torres : Camping gratuit (circuit W)

-Italiano : Camping gratuit (circuit W)

-Paso : (circuit O)

***Puisqu’ils sont gratuits, les campings gérés par Conaf limitent les voyageurs à passer une nuit maximum par camping.***

Fantasico Sur : http://www.fantasticosur.com/fr/

-Hotel Las Torres/Torre Central : camping et refuge (circuit W)

-Los Cuernos : Camping et refuge (circuit W)

-El Chileno : Camping et refuge (circuit W)

-Seron : Camping (Circuit O)

Vertice : https://www.verticepatagonia.com/es

-Paine Grande : refuge et camping (circuit W)

-Grey : refuge et camping (circuit W)

-Los perros : camping (Circuit O)

-Dickson : refuge et camping (Circuit O)

 

MON TRAJET :
J’ai choisi de faire le circuit W en autonomie totale, d’Est en Ouest, donc en apportant tout mon matériel de camping et ma nourriture pour les 6 jours. Voici mon itinéraire et les endroits où j’ai réservé :

Nuit 1 : Camping Torres (Conaf)

Nuit 2 : Camping Torre Central (Fantastico Sur)

Nuit 3 : Camping Italiano (Conaf)

Nuit 4 : Camping Paine Grande (Vertice)

Nuit 5 : Camping Grey (Vertice)

*Voir Mon trajet détaillé ci-dessus, sous la section  »Exemple d’itinéraire : Mon trajet 6 jours Parc National Torres Del Paine »

Étape 4 : Préparation pour l’expédition

  1. VÊTEMENTS : Les quatre saisons existent en une seule journée à Torres del Paine. Attendez-vous à du soleil, BEAUCOUP de vent (en été, les rafales de 100 km/hr ne sont pas rares), de la pluie et du froid (Il fait entre 8 et 15 degrés de jour. La nuit, la température peut descendre jusqu’au point de congélation). Donc, les vêtements techniques sont à privilégier!

 

  1. ÉQUIPEMENT DE MARCHE

 

  1. ÉQUIMEPENT DE CAMPING

 

  1. NOURRITURE

Comme je suis intolérante au gluten et au lactose, et que je suis végétarienne, j’essaie d’être créative pour trouver des options saines et efficaces pour me donner de l’énergie. Mon menu type est le suivant :

  • Déjeuner : De l’avoine, que je mélange avec du cacao en poudre, des amandes, du sucre, de la cannelle.
  • Dîner : Des œufs durs, des galettes de riz soufflé, du beurre d’arachides, une pomme et quelques fois une moitié d’avocat. (Ce que la plupart des gens mangent sur l’heure du dîner : des tortillas, du fromage, de la charcuterie/thon.)
  • Souper : Pâtes ou quinoa (que l’on fait pré-tremper pendant au moins 30 minutes dans l’eau froide pour réduire le temps de cuisson et réduire la consommation de carburant). J’aime aussi la polenta. Pour lui ajouter du goût, j’ajoute toujours un sachet de soupe (tomates, champignons ou asperges) ce qui me fait une sauce savoureuse! J’ajoute des poivrons (parce que c’est léger), de l’ail et des oignons déshydratés.
  • Collations : Beaucoup de chocolat! J’ai toujours un petit sac refermable rempli d’un mélange de noix, de dattes, de morceaux de chocolats et de jujubes à portée de mains. Comme ça, je n’ai pas à le sortir de mon sac chaque fois que j’ai envie de grignoter. Ça me permet de conserver une énergie constante tout au long de la journée! Je mélange aussi un sachet de jus de fruit à mon réservoir d’eau pour avoir des glucides et des minéraux. C’est aussi possible de faire ce genre de mélange à la maison. Il suffit de presser des oranges et des citrons, d’ajouter de l’eau et une ou deux pincées de sel.

 

  1. AUTRES ARTICLES ESSENTIELS
  • Des lingettes nettoyantes pour bébés
  • Un baume à lèvre
  • Une crème hydratante pour les mains et pour le visage
  • Mon appareil photo
  • De la musique pour me donner une motivation supplémentaire (donc, j’apporte mon iPhone et mes écouteurs, avec un chargeur portatif)

 

*Ce que j’ai apporté, mais qui m’a été inutile pendant ma randonnée à Torres del Paine:

  • Une mini corde à linge. Pourquoi? Il pleuvait chaque soir, il était donc impossible de faire sécher quoi que ce soit.
  • Du shampoing et du savon. Pourquoi? On s’est seulement lavées aux lingettes, car il faisait trop froid pour prendre une douche. On a accepté le fait qu’on était sales et que ça faisait parti du trip!

Étape 5 : Transport

Pour accéder au Parc depuis Puerto Natales, il faut prendre l’autobus au terminal  Rodoviario Puerto à 1km du centre. Plusieurs compagnies offrent ce trajet et ont toutes un kiosque au terminal. Les prix peuvent légèrement varier d’une compagnie à l’autre. Les départs se font deux fois par jour. Il est donc préférable d’acheter son billet en avance, surtout en haute saison, car un grand nombre de personnes peuvent se bousculer à la billetterie. Le trajet dure environ deux heures.

Il y a plusieurs entrées dans la parc National Torres del Paine. Cependant, tout le monde fait un stop à l’entrée principale pour payer l’entrée, avant de poursuivre.