Shopping cart

INFORMATIONS PRATIQUES

La Malaisie constitue un mixte de culture indonésienne, chinoise et indienne ainsi que de différentes religions tel l’islam, l’hindouisme et le bouddhisme. Le pays joui d’un tel multiculturalisme et d’une telle biodiversité que je le décrirais comme un melting-pot de l’Asie. Vous y trouverez de tout : plages, eaux turquoises, jungles, animaux sauvages, grandes villes, îles désertes, montagnes, etc. La Malaisie est également un pays qui m’a impressionné de par les efforts déployés par son gouvernement dans l’objectif de développer le tourisme tout en conservant et protégeant sa biodiversité. De plus, la bonne organisation des transports, les nombreuses agences de voyage et les infrastructures touristiques efficaces font de la Malaisie l’une des destinations des plus accessibles. La Malaisie est divisé en 2 parties, soit la péninsule (située sur le continent) et Bornéo, une île qui est elle-même partagée avec l’Indonésie. Bornéo est de loin la région que j’ai le plus apprécié lors de mon périple dans ce pays! Ne vous attendez toutefois pas à faire la fête en Malaisie. Étant un pays musulman, l’alcool peut s’avérer assez dispendieux, les bars ferment tôt et l’ambiance n’est pas nécessairement à la fête, surtout lorsque comparé à Bali ou à la Thaïlande. La Malaisie est toutefois la destination par excellence pour les amoureux de la nature, du plein air et de l’aventure sous toutes ses formes! Profitez-en pour vous couchez tôt et bien récupérer après de longues journées d’activités!

*Notez que tous les prix affichés sont les tarifs qui étaient en vigueur en 2014 et sont bien entendu sujet à changement *

MES TOP 5

Mon top 5 des activités en Malaisie:

  • Plongée à Sipadan
  • Trekking sur le Mont Kinabalu (2 jours et 1 nuit)
  • Safari sur la rivière Kinabatangan pour observer les animaux dans leur habitat naturel
  • Snorkeling aux îles Perhentian
  • La cuisine malaisienne : faites aller vos papilles gustatives dans les différents restaurants de la « food capital » nommée George Town

Mon top 5 des endroits qui ne valent pas le détour ou de vous y attarder trop longtemps (à mon avis):

  • Semporna (je la surnommerais la ville déchet; il y en a partout, c’est sale, ça pue. Soyez-prévenu! Il s’agit plutôt d’une ville dortoir ou d’escale. Ne prenez surtout pas de forfaits de plongée lorsque vous serez à Semporna; mieux vaut payez un peu plus pour une meilleure qualité de plongée sur l’île de Mabul – c’est 100x mieux!
  • Kuala Lumpur (une capitale qui m’a déçue, peu de chose à voir. Il ne vaut pas la peine de s’y attarder trop longtemps)
  • Kota Kinabalu (il est possible de faire de la plongée en apnée sur les quelques îles avoisinantes, mais je vous conseille d’économiser votre argent et de plutôt vous rendre à Mabul, Sipadan ou Perhentian; la plongée y est bien meilleure!)
  • Sandakan et son sanctuaire d’Orang-outans (une ville qui à très peu à offrir et un sanctuaire tellement touristique que vous vous sentirez comme dans un zoo)
  • Tioman (endroit qui ressemble beaucoup aux Perhantian, mais en moins beau : les plages y sont bien ordinaires et sans aucune ambiance, et les locaux y sont quant à eux bien peu sympathique. En plus, il s’agit d’un endroit très loin de tout)

Exemple d’un itinéraire de voyage de 3 semaines en Malaisie

Jour 1: Kuala Lumpur
Jour 2-3: Cameron Highlands (pour les champs de thé et la fleur géante)
Jour 3-4-5: George Town à Penang
Jour 5-6-7: Langkawi (je n’ai pas eu la chance de m’y rendre par manque de temps, mais tout le monde en parle en bien. À ce qu’on dit, Langkawi est toutefois un endroit assez développé et touristique)
Jour 8-9-10: Perhentian Islands (Coral Bay ou Long Beach)
*Prendre l’avion de Kota Bahru jusqu’à Kuching*
Jour 11: Kota Kinabalu
Jour 12-13-14: Kinabalu National Park (pour le trek de 2 jours et 1 nuit)
Jour 15-16-17: Safari sur la rivière Kinabatangan à partir de Sandakan ou Sukau
Jour 18-19-20: Séjour sur l’île de Mabul et plongée sur Sipadan
Jour 21: Prendre l’avion de Tawau jusqu’à Kota Kinabalu ou Kuala Lumpur

*Voyager en autobus de nuit peut s’avérer une bonne option économique. Assurez-vous de bien regarder les billets d’avion également; les prix sont souvent abordables et vous sauverez beaucoup de temps en prenant l’avion*

ENDROIT À VISITER

George Town

Une jolie ville coloniale où il fait bon se promener, prendre une pause dans un café, goûter à mille et une choses et admirer l’art de rue.

Hébergement:

-Reggae Mansion et Reggae Penang : 2 auberges de jeunesse modernes où l’ambiance y est amicale. Option économique avec déjeuner inclus. À ne pas manquer!

Activités:

-Promenez-vous dans les quartiers indiens et chinois, arrêtez-vous dans les petits restaurants offrant des mets servis sur feuilles de banane ou encore admirez les kiosques de rue! Mon coup de cœur : Nr Sweets THALI, dans le quartier indien. Il s’agit d’un restaurant indien végétarien qui offre du poulet tikka masala – c’est bon, économique et ça goûte vraiment le poulet! J’y ai d’ailleurs mangé pas moins de 5 fois!

-Penang Hill : la vue sur la ville de George Town y est superbe et la montée s’avère un bon entrainement pour les gens plus actifs. Autrement, vous pouvez également prendre le funiculaire pour atteindre le point de vue.

-Il est intéressant de visiter les temples bouddhistes de Thailande et du Myanmar ainsi que de vagabonder dans les différents quartiers pour admirer l’art de rue.

Les îles Perhentian

Les îles Perhentian est un endroit paradisiaque où règne une une ambiance formidable et où plusieurs activités s’offrent à vous. J’y serais resté au moins 2 semaines si j’avais pu! Je vous conseille vivement l’île de Kecil pour votre séjour, à moins de vouloir vous éloignez de tout être humain! L’île de Kecil contient 2 plages, soit Long Beach et Coral Bay. Dans les deux cas, vous ne serez qu’à 15 min de marche de la plage. Coral bay se veut généralement un choix un peu plus économique et elle est réputée pour ses couchers de soleil magnifiques. Asseyez-vous à l’un des nombreux petits restaurants sur la plage et admirez le spectacle! Pour ce qui est des après-midis à se prélasser au soleil, Long Beach est une meilleure option.

Hébergement:

-Tropicana inn : dortoirs propres, mais petits, pas cher. Des chambres privées modernes ($$) ou moins modernes ($) sont également disponibles.
Pour ce qui est des autres options d’hébergement, la propreté n’est pas toujours de la partie. Je vous conseille donc fortement de visiter et demander à voir les chambres d’une auberge avant de réserver et de payer. Une autre option (pour ceux désirant réserver à l’avance) est de réserver une chambre avant votre arrivée et dès que vous êtes sur place commencez à regarder pour une autre option si vous êtes insatisfait de votre chambre. Notez que l’hébergement sur l’île est généralement bas de gamme.
Pour une option un peu plus luxueuse, Ombak Dive resort saura vous combler.

Activités:

-Pour ceux qui ont faim: Le restaurant Panorama sur Long Beach : mon coup de coeur! Les plats sont délicieux et les prix abordables. Mamas Kitchen sur Coral Bay : essayez le cari yellow coconut et le muesli du matin.

-Expédition de plongée en apnée : ça vaut le coup – vous ne serez pas déçu! Il y a de magnifiques coraux et la vie marine y abonde: poissons, requins et tortues seront au rendez-vous. Pas mal pour seulement 10$ la journée, n’est-ce pas?

-Plongée : 3 sites à retenir; (1) Sugar Wreck, (2) Temple of the sea et (3) T3. Des 3 compagnies avec qui j’ai fait affaires, soit Lazy buoys, Angels divers et Ombak Dive, j’ai particulièrement apprécié la dernière. Pour ce qui est des prix, ils sont similaires d’une compagnie à une autre.

-Kayak, Paddle Board, Wakeboard… vous trouverez chaussure à votre pied sur Long Beach!

-Volleyball sur la plage vers 17h30

-Yoga sur la plage 2x par jour, soit 6h et 18h

Kota Kinabalu

Une ville qui, à mon avis, a très peu à offrir, mais si vous désirez y séjourner l’instant d’une nuit, je suggère Akinabalu Hostel, située près de la station d’autobus. Il y a aussi un immense marché de nuit où vous trouverez de tout. Les poissons et fruits de mer fraichement pêchés et grillés sur place y sont notamment à l’honneur!

*ATTENTION* Pour ceux qui arrivent et repartent par avion de Kota Kinabalu, sachez qu’il y a plusieurs terminaux aéroportuaires plutôt éloignés les uns des autres – assurez-vous de bien vérifier le terminal auquel vous devez vous rendre, particulièrement pour votre départ!

Kinabalu National Park

***Le mont Kinabalu est l’une des plus hautes montagnes de toute l’Asie du Sud Est!

Niveau de difficulté : Avancé

***** ATTENTION SELON CERTAINS VOYAGEURS, LES FRAIS DE PERMIS/GUIDE/AUBERGE AURAIENT DOUBLÉS ET MES TRUCS POUR ÉCONOMISER NE POURRAIENT PEUT-ÊTRE PLUS S’APPLIQUER SUITE À UNE NOUVELLE RÉGLEMENTATION ****** Informez-vous avant de vous y rendre auprès des auberges de jeunesse du coin ou des voyageurs!

Il est possible de compléter ce trek de 2 jours et 1 nuit de façon des plus économiques, voici comment:

1- Rendez-vous directement au parc national du Mont Kinabalu en autobus depuis Kota Kinabalu. Une petite vanne vous prendra depuis la station d’autobus de KK jusqu’à l’entrée du parc national. Prix : 25 RM; durée : 5 heures *N’oubliez pas de retirer de l’argent avant de partir; tout doit être payé en argent comptant et vous ne trouverez pas d’ATM dans un rayon de 10km carré du Parc*

2- À l’entrée du parc, marchez vers la droite (si vous regarder le parc) sur la grande route pendant environ 4 minutes jusqu’au premier homestay sur votre gauche. À cet endroit, vous pourrez trouver des dortoirs pour 25RM par personne. Des lits sont généralement toujours disponibles; il n’est donc pas nécessaire de réserver à l’avance. Autrement, continuez de marchez dans la même direction et vous trouverez d’autres options d’hébergement.

3- Après avoir déposé vos bagages, retournez vers le parc national et allez au bureau officiel pour réserver un guide, un lit dans un dortoir au camp de base ainsi que le transport jusqu’au début du sentier. Il est très rare qu’il n’y ait pas de place de disponible. Vous pourrez donc sans aucun doute débuter votre trek dès le lendemain de votre réservation. PRIX pour un guide : 130RM pour 2 personne ou 150RM pour 3-6 personne | Lit dans un dortoir : 100RM par pers | Transport : 9RM | Permis de trekking : 100RM | TOTAL : 250RM à 280RM par personne (environ 80 à 100$ CAD)

4- Je vous conseille de prendre une journée pour préparer votre sac, relaxer, bien manger, faire vos provisions en termes de nourriture et pour vous préparer mentalement! Le petit restaurant en face du parc national, de l’autre côté de la route, offre d’ailleurs des « lunch boxes » préparés sur mesure pour le trek. Vous pouvez également acheter des gants, qui seront très utiles lors du trek, pour 2RM, des fruits, des légumes, des crackers, etc. Notez que vous n’aurez besoin que d’une seule bouteille d’eau, que vous pourrez remplir tout au long de votre montée ainsi qu’au camp de base.

5- Le matin de votre trek, vous pourrez laisser vos bagages – normalement gratuitement – dans la salle de rangement du homestay ou de la guesthouse où vous séjournez.

6- N’oubliez pas d’apporter beaucoup de vêtements chauds. À plus de 4000m d’altitude, vous en aurez besoin!

7- Une fois au camp de base, un immense buffet est généralement servi! Notez qu’il ne semble y avoir aucun contrôle quant à ceux ayant payé ou non – Pour ceux qui sont sur un budget plutôt serré, profitez-en et faufilez-vous discrètement dans la ligne! Autrement, les repas à la cafétéria sont très dispendieux. Je vous conseil donc d’apportez le plus de votre propre nourriture possible.

8- J’ai remarqué que le Lonely Planet section Malaisie n’est pas très à jour, offre un certain nombre de mauvaises indications et n’est pas très utile pour trouver des options budget. Je vous suggère plutôt de regarder sur Internet et de parler aux autres voyageurs plutôt que de vous fier aveuglément au Lonely Planet. Par exemple, concernant le trek du Mont Kinabalu, le livre mentionne qu’il fallait absolument réserver des mois d’avance, que les prix variaient entre 300 à 600$ et qu’il fallait réserver auprès d’une agence. À l’inverse, je suggère de réserver directement avec le parc national et que le prix total avoisine plutôt les 80 à 100$. Voilà qui fera une grosse différence sur votre budget!

Kinabatangan River

Super safari dans une jungle débordante d’animaux sauvages! Principalement, vous vous promenez en bateau tout en observant depuis la rivière la grande biodiversité des lieux.

L’option décrite ci-dessous est la seule option abordable que j’ai trouvée. Pour ce qui est du reste, c’est tout-à-fait hors de prix! J’ai adoré mon expérience de 3 jours et 2 nuits en dortoirs très propres avec de belles installations et de la très bonne nourriture. Le personnel y est également des plus accueillants et professionnels et les activités offertes sont très intéressantes.

Hébergement:

– Kinabatangan Nature Lodge:
J’ai réservé depuis mon auberge de jeunesse à Sandakan, Harbor Side Backpackers, pour un coût total de 365 RM (120$). J’ai su ultérieurement que vous pouvez également réserver depuis leur site internet ou par téléphone si vous ne voulez pas vous rendre à Sandakan.

Mabul et Sipadan

Voilà une destination qui est must! Mabul est tout-à-fait magnifique, purement et typiquement malaisien avec un village sur pilotis et des centaines d’enfants jouant dans tous les recoins du village! Sipadan est quant à elle une île protégée où l’on peut seulement y faire de la plongée. Il n’y a toutefois pas d’hébergement; il vous faudra donc séjourner sur Mabul. Sipadan est considéré comme l’un des meilleurs sites de plongée dans le monde – à ne pas manquer! N’oubliez pas de réserver d’avance : plusieurs mois sont souvent nécessaires et il vous coûtera entre 250$ à 350$ par jour pour 3 plongées ainsi que le permis obligatoire. Il s’agit d’une activité plutôt dispendieuse, mais si vous êtes un adepte de plongée, je vous conseille fortement d’économiser et de vous offrir un forfait à Sipadan – ça en vaut définitivement le peine!

Hébergement:

-Oncle Chang : Pour les voyageurs à petit budget! C’est très bien, les dortoirs sont propres, la douche se fait au « bucket » avec de l’eau salé, l’espace commun accueille parfois des groupes de musique live, la nourriture y est de base et l’endroit est très bien situé afin d’admirer les couchers de soleil! Prix : à compter de 75RM par jour incluant 3 repas (22$) *Ce prix est conditionnel à l’achat d’un forfait de plongée*

-Scuba Junkie : the place to be! Option un peu plus dispendieuse, avec de vraies douches chaudes, de la bonne nourriture, un bar avec une bonne ambiance. À partir de 115 RM incluant 3 repas (38$), si vous plongez avec eux, bien entendu!

Activités:

-Plongée : que vous soyez à Sipadan, Mabul, Kapalai ou tout autre petite île avoisinante, la vie tourne autour de la même activité : la plongée. Sipadan est définitivement la meilleure option, mais Mabul et Kapalai en valent également le détour!

-Plongée en apnée

-Visiter le village Malaisien sur pilotis et jouer avec les enfants! Voilà une belle façon d’échanger et d’entrer en contact avec les habitants.

ALBUM PHOTOS

BLOGUE