Shopping cart

INFORMATIONS PRATIQUES

Vous est-il déjà arrivé de partir sur un coup de tête? Et bien moi, c’est ce qui m’est arrivée lorsque j’ai décidé de m’envoler pour l’Islande! Je rêvais d’une destination exotique qui puisse se visiter en un court laps de temps. 

Situé entre le Groenland et la Norvège, au centre de l’océan Atlantique Nord, l’Islande est le pays européen le plus près du continent américain. Sans compter que la superficie de l’Islande est relativement petite (103 000 km2), ce qui permet de faire le tour de l’île assez rapidement. Ainsi, l’Islande répondait à chacun de mes critères pour ce voyage : une destination avoisinante qui m’en mettrait plein la vue, en l’espace d’une semaine!

N’ayant pas eu le temps de consulter des blogs de voyage sur cette destination, je n’avais aucune idée de ce que j’allais y découvrir! Je suis donc partie à l’aveuglette équipée d’un sac à dos bien rempli, d’un guide voyage toujours intact (de l’édition Ulysse) et d’une réservation pour un Camper Van.

Incapable de me contenir, je ne peux compter le nombre de « WOW » que j’ai exclamée à haute voix. J’ai été littéralement submergé par la beauté légendaire des paysages islandais. On y retrouve des attractions naturelles exceptionnelles. En une phrase, je décrirais l’Islande comme : « le regroupement des merveilles naturelles de ce monde ». Il suffit de mettre les pieds dehors pour être sidéré par la splendeur des glaciers, des immenses cascades, des champs de lave, des geysers, des sources thermales et bien sûr des plages de sable noir qui semblent infinies!

Le clou du spectacle : les aurores boréales! J’ai eu la chance d’observer ces faisceaux lumineux, lors de ma dernière soirée en Islande. C’était comme un cadeau du ciel! J’en ai même versé des larmes tellement le spectacle était grandiose! Je vous souhaite à vous aussi d’avoir cette chance!

Bien évidemment, une expérience aussi forte en émotion à un prix! L’Islande est considérée comme une destination très dispendieuse. Ça ne coûte pratiquement rien de s’y rendre, mais rendu sur place le coût de la vie est exorbitant. Toutefois, il y a toujours moyen de s’en tirer à faibles coûts!

Bon voyage!

Lire la suite

MES TOP 5

Mon top 5 des activités en Islande:

  • Admirer les splendides et colorées aurores boréales
  • Explorer la région du lac Mývatn
  • Plonger entre les plaques tectoniques de la faille de Silfra
  • Planifier (ou faire) un Trek dans le mythique sentier du Laugarvegur
  • Observer les amas de glaces se détachant du glacier Jökulsárlón
Svartifoss
Sud-Ouest, Solheimasandur
Sud-Ouest, Seljavallalaug
Seljalandsfoss
LaCordée
Islande - Chutes
Sud-Ouest, Seljalandsfoss
Blow-Hole
Trip en Mini-Van
Galciers
Aurores boréales
Galciers
Dyrholaey
Dyrholaey
Aurores boréales
precedentprecedent
suivantsuivant
ArrowArrow
Slider

QUAND PARTIR EN ISLANDE

Chaque saison vous promet une expérience hors-pair

En hiver les journées sont courtes. C’est-à-dire que le soleil n’a à peine le temps de se lever qu’il est déjà couché. Imaginez les couleurs festoyantes du ciel durant les courtes périodes d’ensoleillement… C’est à couper le souffle! L’ obscurité quasi-permanente en hiver vous permettra d’admirer les aurores boréales.

Au printemps les journées sont longues. Autrement dit, le pays en entier est ensoleillé des heures durant. Si bien que le mois de juin est reconnu pour son soleil éternel, appelé : « Soleil de minuit ». C’est-à-dire que le soleil ne se couche jamais. Donc, même la nuit le ciel est éclairé.

L’été est la période de l’année où il fait le plus chaud et le plus beau ! Juillet et août correspond à la haute saison, donc le moment où l’affluence touristique est à son top. C’est aussi durant cette période que les prix sont les plus élevés.

En automne les journées se raccourcissent peu à peu. Faisant place à l’hiver, l’automne est aussi une saison idéale pour observer les aurores boréales.

MES JUGGESTIONS

Soyez prévenu, le climat en Islande est à l’image du pays : variant et désappointant! En l’espace d’une journée vous affronterez une pluie torrentielle, un soleil de plomb, un vent déchaîné et peut-être même une tombée de neige. C’est grâce à ce climat inégalé que les paysages en Islande changent en permanence. C’est aussi grâce à lui, que chaque voyage dans ce pays est unique!

Personnellement je préfère éviter la saison touristique, car les prix sont exorbitants et les sites à visiter sont bondés de touristes. Je préfère visiter l’Islande au mois d’avril et d’octobre. Durant ces deux périodes de l’année, le climat est relativement doux et la température est confortable. Pour moi, il est primordial d’admirer les aurores boréales lorsqu’on est en Islande. C’est en autre pour cette raison que je préfère voyager en Islande au mois d’avril et d’octobre plutôt que durant l’été. En fait, le mois d’avril est le dernier moment pour contempler ce spectacle lumineux, avant la venue du «  soleil de minuit ». En octobre les journées se raccourcissent, il est donc possible d’observer à nouveau les aurores boréales.

Tempeěrature en Islande-5

ISLANDE BACKPACK

MES SUGGESTIONS

L’Islande est une destination nomade! Ceci étant dit, le voyage promet d’être actif et riche en plein air. D’autant plus, le climat de l’Islande est imprévisible. En l’espace d’une journée, vous vous ferez arroser par une averse, hâler par le soleil et bousculer par le vent. C’est pourquoi je vous conseille de laisser derrière vous, vos jolis talons hauts, vos habits haute couture, et vivre l’Islande à fond ! Privilégiez plutôt des vêtements chauds, confortables et résistants aux intempéries ! Souvenez-vous il n’y a pas de mauvaise température, il n’y a que des mauvais vêtements!

Les essentiels dans mon sac à dos

Voici une liste exhaustive du matériel à avoir avec soi pour voyager en Islande!

  • Sac de couchage (chaud)
  • Bottes de marche
  • Manteau et pantalon de pluie
  • Lunette de soleil
  • Tuques, mitaines et gants (même durant l’été, car les soirs peuvent être frais)
  • Doudoune (manteau de plumes)
  • Appareil photo (à ne pas oublier, car vous le regretterez à coup sûr !)
  • Maillot de bain
  • Serviette en microfibre (sèche rapidement et antibactérienne)
  • Masque de sommeil (un essentiel en été, si l’on souhaite un peu de noirceur pour s’endormir)

ISLANDE PAS CHER

BILLET D'AVION

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que les billets d’avion pour l’Islande ne sont relativement pas chers ! Pour ma part, j’ai réservé mes vols avec la compagnie d’aviation WowAir. Mon billet d’avion aller-retour m’a coûté 450$, taxes incluses. Le hic c’est qu’on doit débourser un montant supplémentaire pour le bagage en soute.  Malgré cet inconvénient, se rendre en Islande reste très abordable! C’est plutôt rendu sur les lieux, qu’on risque de faire exploser notre budget voyage, si nous ne sommes pas avertis. Heureusement, il existe différentes alternatives pour voyager en Islande, sans se ruiner!

HÉBERGEMENT 

Le camper van (véhicule récréatif)

Personnellement, j’ai visité l’Islande à bord d’un Camper Van loué auprès de la compagnie Happy Campers. À mon avis, cette option est la plus avantageuse de toutes, car elle répond à l’ensemble des besoins d’un voyageur aguerri. C’est-à-dire que le Camper Van est à la fois un gîte et un moyen de transport. Équipé d’un lit et d’une cuisinette, on peut décidément admettre que le Camper Van est un refuge mobile.

 

CES AVANTAGES :

Le Camper Van permet aux voyageurs d’avoir une totale autonomie.  Comme :

Être mobile : Vous pouvez vous déplacez où vous le voulez et quand vous le souhaitez.

Se faire à manger : Évitez les restaurants et privilégiez un repas maison. Lorsque j’étais en Islande, j’ai préféré m’arrêter dans les épiceries Kronan (plus grandes diversités de produits frais comparativement au détaillant Bonus), afin de ne pas dépenser inutilement dans un restaurant. Disons-le, les restaurants sont hors de prix en Islande! Par exemple, un plat de pâtes peut s’élever jusqu’à 40$ – 50$. Mais encore, pour ne pas que votre épicerie vous coûte une fortune, je vous conseille d’amener dans votre bagage des collations telles que des noix, des barres tendres et pourquoi pas du pain accompagné de votre tartinade préférée. Cela vous permettra d’économiser sur place.  Par conséquent, prenez garde à la limite de poids de votre bagage. Il ne serait pas en votre avantage de payer un supplément pour le bagage… Soyez vigilant!

Moins dispendieux que l’hôtel : Louer un Camper Van pour une semaine coûte entre 1000$ et 1500$. Pour ma part, j’ai voyagé en Islande avec une amie, nous avons donc assumé les frais à deux. Finalement, c’est beaucoup plus économique qu’à l’hôtel, où les prix peuvent s’élever jusqu’à 400$ la nuit pour une modeste chambre, en haute saison.

Le confort :  Victime des intempéries de l’Islande, vous vous réjouirez d’être au sec la nuit.

 

CES INCONVÉNIENTS :

Le coût de lessence : Malheureusement le gaz en Islande est très dispendieux. Par contre, si vous voyagé avec un partenaire, vous pouvez vous en sauver pour pas très cher. Par exemple, j’ai parcouru tout au plus 1 100 km en une semaine pour un total de 400$ pour du diesel (200$ par personne).

Dormir dans un camping : En Islande il est interdit de dormir sur la route. À titre informatif, je vous conseille de respecter cette règle, car les amendes reliées à cette infraction sont plutôt salées. Le tarif pour les campings est entre 10$ à 15$ par personne.

 

Comme vous l’aurez compris, le Camper Van n’est pas l’option la moins chère qui s’offre à vous, mais elle n’est pas non plus la plus chère! À mon avis, le Camper Van est l’option à privilégier, car elle offre des avantages incontestables et uniques en son genre!

La tente (faire du camping)

Durant la saison estivale, ce type d’hébergement est prisé par les voyageurs. C’est une façon très économique de visiter l’Islande tout en profitant du plein air!

 

CES AVANTAGES :

-L’embarras du choix : En été, plus de 200 campings sont ouverts. Par contre, cette période de l’année correspond aussi à la haute saison, n’oubliez pas de réserver votre terrain à l’avance.

-Pas cher ($) : Le tarif pour les campings joue entre 10$ à 15$ par personne.

-Connecter avec la nature du pays :  Dormir dans une tente, permet de vivre l’aventure à fond. Si vous êtes mordus de plein air et n’avez pas peur des intempéries, cette option vous conviendra à coup sûr !

 

CES DÉSAVANTAGES :

tre à la merci du vent et de la pluie : En raison de son climat rude, le territoire islandais est hostile. Il y a peu de végétation, et donc pratiquement pas d’arbre où s’abriter pour se protéger des vents et de la pluie. Dormir dans une tente peut s’avérer rapidement inconfortable.

(Lire l’article : quand partir en Islande, pour plus de détails sur le climat de l’Islande)

-Prévoir un moyen de transport: Plusieurs possibilités s’offrent à vous! Vous pouvez faire de l’auto-stop, utiliser les transports en commun ($) ou louer une voiture ($$).

-Difficile de conserver de la nourriture : vous devrez sans doute dépenser dans les restaurants ($$$).

 

Camper en tente est certainement l’un des hébergements les plus économiques en Islande. Par contre, elle engendre des dépenses supplémentaires. Vous devrez choisir judicieusement votre mode de transport afin de respecter votre budget.

Couchsurfing

Dormir chez l’habitant, pourquoi pas? L’hébergement à domicile est l’alternative la plus économique qui soit! Vous ne dépensez pas un sou!

 

CES AVANTAGES :

-La gratuité : Le plus gros avantage du Couchsurfing est sans aucun doute, sa gratuité! C’est plutôt facile d’économiser lorsqu’on ne dépense pas!

-Faire des rencontres : Le couchsurfing implique de rencontrer des gens de la région. Si le courant passe bien entre vous, ces derniers vous proposeront des activités hors des sentiers battus.

-Découvrir la culture et les coutumes du pays : La meilleure façon de s’imprégner de la culture du pays est de vivre chez l’habitant.

 

CES INCONVÉNIENTS :

tre disponible :  Vos hôtes seront ravis de vous avoir parmi eux. Il faut donc être enclin à la discussion, ce qui nécessite du temps et un minimum d’intérêt de votre part.

-Prévoir un moyen de transport :  Vous devrez prévoir vos déplacements! L’auto-stop, les transports en commun($) et la location d’une bagnole($$) sont des options envisageables.

Auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse resteront pour toujours : le classique des backpackers ! Ce type d’hébergement est bon marché et attire les voyageurs venant des quatre coins du monde!

 

CES AVANTAGES :

Se faire à manger :  La plupart des auberges de jeunesse sont équipées d’une cuisine accessible pour les voyageurs. Vous pourriez donc, faire un tour à l’épicerie et préparer vos repas à peu de frais.

Faire de belles rencontres : Ce type d’hébergement est idéal pour partager notre voyage avec d’autres voyageurs. Qui sait? Peut-être que vous y rencontrerez votre futur partenaire de voyage?

 

CES INCONVÉNIENTS :

-Peu commun dans le pays : Les auberges de jeunesse se font rares en Islande. La majorité se situe à Reykjavik.

-Dispendieux : Comparativement aux auberges de jeunesse que j’ai pu fréquenter à travers le monde, ces dernières sont relativement chères : environ 40$ par nuit.

-Prévoir un moyen de transport : Vous devrez vous déplacer, afin de profiter des attractions du pays, soit en privilégiant l’auto-stop, les transports en commun($) ou la location d’une voiture($$).

 

Surtout si vous voyagez seul, les auberges de jeunesse restent une alternative abordable à prendre en considération. C’est l’occasion rêvée de tisser de nouveaux liens et de partager votre expérience avec des gens tout aussi passionnés par les voyages que vous!

Airbnb

Se sentir chez soi, à l’autre bout du monde! C’est ce qu’offre la formule Airbnb. Cette plateforme offre une variété d’hébergement allant aux maisons luxueuses jusqu’aux logements modestes. C’est à vous de rester raisonnable, afin de ne pas vous ruiner !

 

CES AVANTAGES :

Un confort optimal : Le gros avantage du Airbnb, c’est que vous profitez de toutes les commodités qu’offre une habitation.

Se faire à manger : Ayant une cuisine à votre disposition, c’est le moment rêvé de faire une épicerie. Profitez de ce luxe pour vous approvisionner en nourriture et vous concocter des repas dignes d’un chef, à même votre hébergement. Évitez de dépenser inutilement dans les restaurants, vous sauverez un tas d’argent!

Services personnalisés : Chaque hôte offre un service distingué. Certains vous offriront de vous récupérer à l’aéroport et de vous y ramener pour peu de frais. D’autres fourniront le déjeuner, style « Bed and Breakfast ». Chose certaine, vos hôtes ne manquerons pas de vous indiquer les attraits touristiques à visiter près du lieu d’habitation.

 

INCONVÉNIENTS :

Peut être très dispendieux : Pour un hébergement modeste, les prix varient entre 100$ et 150$ par nuit, excluant les frais de service. Par contre, si vous voyagé accompagné vous pouvez diviser le montant entre vous, ce qui est beaucoup plus économique!

Prévoir un moyen de transport : Si vous ne comptez pas faire de pouce, vous devrez planifier un montant d’argent pour vos déplacements. Vous pouvez utiliser les transports en commun ($) ou louer une voiture pour plus d’autonomie ($$).

TRANSPORTS

Louer une voiture

Louer une voiture permet d’avoir une totale autonomie lors de vos déplacements. Les prix varient selon le modèle que vous choisissez. Le tarif demandé pour une voiture standard pour 7 jours de location varie en moyenne entre 400$ et 700$. N’oubliez pas, vous aurez à débourser pour l’essence (400$ pour plus ou moins 1000 km/diesel).

Utiliser les transports en commun

Utiliser les transports en commun peut s’avérer être une option bon marché si vous voyagé seul. Pour connaître l’horaire, les lignes et le tarif des différentes compagnies, consultez le site publictransport.is. Reykjavik Excursions, SBA-Norðurleið, Sterna et Strætó sont les principales compagnies qui desservent l’île. Malheureusement, chacune de ces compagnies a ses lacunes en ce qui concerne les réseaux qu’elles couvrent et leurs horaires. Personnellement je vous conseille de voyager avec la compagnie Strætó, car elle opère toute l’année, en plus d’offrir les services les plus fréquents et de posséder le réseau le plus étendu.  Je vous conseille également de télécharger leur application Strætó sur votre cellulaire. Exceptionnellement, cette compagnie n’offre pas de forfaits, les billets s’achètent à l’unité au coût de 5,50$. En ce qui concerne les autres compagnies, certaines offrent des forfaits. Il est donc de votre devoir de vérifier si les forfaits correspondent avec votre itinéraire et vos besoins. Bref, voyager en bus, demande une certaine planification et les dépenses alloués aux transports peuvent se multiplier rapidement si l’on en abuse.

L’auto-stop

N’ayez pas peur de faire de l’auto-stop en Islande, ce pays est hyper sécuritaire. En plus, faire du pouce est un moyen astucieux de se déplacer d’un bout à l’autre du pays, sans dépenser un sou. Le hic, c’est que vous devez disposer de beaucoup de temps devant vous, car il peut parfois être long avant de tomber sur un bon samaritain.  Mais encore, votre bagage sera limité, il sera donc difficile de stocker de la nourriture. Vous devez alors prévoir un budget pour vos repas aux restaurants.

COMMENT ÉCONOMISER EN ISLANDE?

  • ÉVITEZ LES RESTAURANTS! ($$$)
  • ÉVITEZ LES HÔTELS! ($$$)
  • ÉVITEZ LES ACTIVITÉS ORGANISÉES! ($$$)

 
Ce sont tous des attrapes touristes, vous payerez beaucoup trop cher pour ce que vous y gagnerez!

EXEMPLE D’ITINÉRAIRE

Visiter l'Islande en 7 jours

Je vous propose de débuter le voyage en suivant la route du Cercle d’Or. La proximité des merveilles naturelles composant ce circuit, fait de lui le plus primé d’Islande. Le Cercle d’Or offre donc un bel aperçu du pays, en peu de temps.

 

Jour 1:

  • Location d’une voiture ou d’un Camper Van à Keflvik  ( ville où se situe l’aéroport)
  • Visite de la capitale du pays, Rekjavik (en profiter pour faire un épicerie)

 

Jour 2:

   Direction le Cercle d’Or

  • Exploration du parc national de Þingvellir
  • Promenade dans la zone géothermique de Geysir
  • Découverte de la chute d’eau : Gullfoss

 

Jour 3:

  • Clôre le circuit du cercle d’or avec le cratère de Kerið

Direction Sud-Ouest de l’île

  • Visite des îles Vestmann
  • Découverte de l’ahurissante cascade Seljalandsfoss
  • Baignade dans la piscine géothermique Seljavallalaug

 

Jour 4:

  • Découverte de la stupéfiante chute d’eau : Skógafoss
  • Observation du glacier Sólheimajökull
  • Visite du fameux avion écrasé sur la plage de Sólheimasandur
  • Exploration de la péninsule de Dyrhólaey

 

Jour 5:

  • Promenade sur la plage de sable noir Reynisfjara
  • Arrêt au petit village de Vik  (en profiter pour renflouer les coffres)
  • Découverte de la chute Svartifoss
  • Observation du glacier Svínafellsjökull
  • Découverte de la lagune glacière Jökulsárlón

 

Jour 6:

  • Demi-tour, c’est le moment de rebrousser chemin!

Option 1 : Faire les activités que nous n’avons pas eu le temps de faire!

Option 2 : Explorer de nouveaux lieux, tels que le parc national de Vatnajökull et la zone géothermique de Setún.

 

Et surtout profiter de ces derniers moments pour partir à la recherche d’une source thermale secrète!

 

Jour 7:

  • Baignade au Blue Lagoon
  • Retour de la location de la voiture ou du Camper Van

Retour à la réalité !

Visiter l'Islande en 14 jours

Pour ceux et celles qui prévoit un voyage de 14 jours, je vous suggère de suivre l’itinéraire de 7 jours ci-dessus jusqu’au jour 6 (vous n’aurez donc pas à revenir sur vos pas. Vous continuerez votre route vers l’Est ensuite vers le Nord et finalement vers l’Ouest.

 

Jour 6:

Direction les fjords de l’Est

  • Promenade dans la cité des elfes à Bakkageroi
  • Randonnée au creux des montagnes enneigées de Seyðisfjörður
  • Observer les macareux moines à Hafnarhólmi

 

Jour 7:

Direction Nord de l’île

  • Découverte de la chute de Goðafoss
  • Découverte de chutes Dettifoss et Selfoss
  • Exploration de la plus grande calotte glacière d’Islande : le Vatnajökull
  • Promenade au sein de la ville de Siglufjörður

 

Jour 8:

  • Baignade dans le lac volcanique Mývatn (Mývatn Nature Baths)
  • Promenade dans les sentiers Dimmuborgir
  • Découverte du cratère de Hverfjall
  • Baignade dans la grotte de Grjótagjá

 

Jour 9:

  • Visite de la zone géothermique d’ Hverir/ Námafjáll
  • Découverte du cratère de Viti
  • Randonnée sur le volcan de Leirhnjúkur

 

Jour 10:

Direction les fjords de l’Ouest

  • Découverte de la majestueuse cascade Dynjandi
  • Promenade sur la plage de sable rouge de Rauðisandur
  • Observation des oiseaux marins du haut des falaises de Látrabjarg
  • Promenade dans les rues longeant le fjord d’ Ísafjörður

 

Jour 11:

Option 1 : Promenade sur la plage de sable blanc de Breioavik

Direction la péninsule de Snæfellsnes

  • Observation des colonnes de basaltes de Gerouberg
  • Promenade dans le village de Stykkishólmur (en profiter pour faire le plein)

Option 2 : Pour les randonneurs aguerris qui disposent de beaucoup de temps devant eux, je vous conseille de faire une randonnée dans la réserve naturelle de Hornstrandir (une excursion de plusieurs jours). Les conditions météorologiques sur ce site isolé peuvent être très difficile, c’est pourquoi je vous conseille d’avoir un guide à vos côtés.

 

Jour 14:

  • Randonné menant au cratère d’Eldborg (6 km)
  • Sortie en mer, afin d’observer des mammifères et oiseaux marins (Offert par: Laki tours)

Direction l’ouest du pays

 

Jour 13:

  • Randonnée dans les sentiers de Mosfellsbær
  • Découverte des chutes Hraunfossar
  • Exploration du glacier Langjökull
  • Visite du village Husafell (en profiter pour se détendre)

 

Jour 14:

Retour à Keflavik

– Retour du Camper Van et retour au pays!

 

Les activités ci-dessus sont toutes à titre indicatif. Vérifier l’ouverture des sites touristiques, certains sont uniquement ouverte en haute-saison.

LES INCONTOURNABLES DE L’ISLANDE

Le cercle d'or (sud-ouest)

Rekjavik :

Rekjavik, la capitale de l’Islande, est aussi la ville la plus animée du pays. Elle se démarque sur le plan historique tout autant que sur le plan culturel. En fait Rekjavik est une ville qui plaira à tous! Musées, microbrasseries, restaurants… Il y en a pour tous les goûts !

 

Parc national de Þingvellir:

Faisant partie des trois attractions les plus prisées du Cercle d’Or, le Þingvellir se distingue autant sur le plan culturel, historique que géologique. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Þingvellir est le site historique le plus important d’Islande. Ce parc national est aussi reconnu pour ses saisissantes failles géologiques.

 

Ne manquez pas :

  • La chute d’Öxararfoss : une magnifique chute d’eau sur l’affluent de la rivière d’Öxará.
  • La faille d’Almannagjá : la plus célèbre du site, étant donné que c’est à cet endroit que se tenait le premier Parlement du monde (an 930).
  • La faille de Silfra : considérée comme l’un des meilleurs sites de plongée au monde pour son eau cristalline et son décor sous-marin indescriptible.

Entrée : gratuite, à l’exception de la plongée dans la faille de Silfra qui est assez dispendieuse ($$$).

 

Zone géothermique de Geysir :

Appartenant au top trois des attractions du Cercle d’Or, le champ géothermique de Geysir est l’endroit idéal pour observer l’éruption de geysers. On doit d’ailleurs le terme « geyser » au fameux Geysir (son jet pouvant s’élever jusqu’à 120 mètres dans les airs). Par conséquent, le Geysir entre en éruption que quelques fois par jour. Je vous conseille donc, d’aller à la rencontre de son voisin : Stokkur. Celui-ci jaillit tous les 5 à 8 minutes et atteint une hauteur de 20 mètres.

Entrée : gratuite

 

La chute d’eau Gullfoss :

Plus souvent appelée « la chute d’or » est la chute la plus populaire d’Islande. La cascade de Gullfoss est en fait constituée de deux chutes d’eau qui se succèdent, atteignant une hauteur de 32 mètres. Un arc-en-ciel quasi permanent couronne la chute.

Entrée : gratuite

 

Le cratère de Kerið :

Vieux de plus de 6500 ans, le cratère de Kerið se distingue par son lac volcanique. L’eau d’un bleu turquoise contraste à merveille avec la couleur rougeâtre des parois du cratère. Il est permis de s’y baigner, par contre je vous préviens, l’eau est glaciale !

Entrée : payante ($)

Sud-ouest

Îles Vestmann :

Si vous voyagez en Islande durant la saison estivale, je vous conseille fortement d’aller visiter les îles Vestmann ; un archipel volcanique comptant 18 îles. C’est l’endroit idéal pour observer les macareux du haut des falaises et faire une ascension sur un volcan islandais.

Tarif : Vous devez payer pour prendre le traversier qui vous mènera jusqu’aux îles ($$$).

 

Cascade Seljalandsfoss :

Cette chute d’eau offre à ces visiteurs une expérience hors du commun. Étant donné que l’eau chute tout droit dans un gouffre, il est possible de marcher derrière le rideau d’eau! De cette position vous pourrez admirer les arcs-en-ciel sous un nouvel angle.

Entrée : gratuite

 

La piscine géothermique Seljavallalaug :

Construite en 1923, cette piscine géothermique est la plus ancienne de l’Islande. Isolée et située au cœur d’un décor verdoyant, la piscine de Seljavallalaug offre une baignade des plus sauvages qui soient.

Entrée : gratuite

 

Chute d’eau Skógafoss :

Cette chute d’eau fascine les voyageurs par son rideau pratiquement intact de 60 mètres de haut et de 25 mètres de large. C’est d’ailleurs, l’une des cascades les plus populaires d’Islande.

Entrée : gratuite

 

Le glacier Sólheimajökull :

Facilement reconnaissable par son allure zébrée, le glacier Sólheimajökull est pratiquement unique en son genre. Long d’une dizaine de kilomètres, il est possible de se joindre à un groupe et de faire une expédition sur ce gigantesque bloc de glace. Certaines expéditions offrent même un tour dans les crevasses du glacier !

Tarif : expédition ($$$)

 

Carcasse d’un avion sur la plage de Sólheimasandur :

À quelques mètres du glacier Sólheimajökull, on retrouve les ruines du mythique avion DC-3 de la US Navy. L’histoire raconte que l’appareil aurait manqué d’essence et se serait posé de manière catastrophique sur la plage de Sólheimasandur, en 1973. Ce site est fascinant et à la fois déconcertant.

Entrée : gratuite

 

La péninsule de Dyrhólaey :

À la recherche « du rocher percé » version Islande ? Et bien, la péninsule de Dyrhólaey vous offre ce spectacle. Vous y retrouverez l’arche jumelle à celle de notre Gaspésie adorée !

Entrée : gratuite

 

La plage de sable noir Reynisfjara :

Le sable noir, les galets, les colonnes de basaltes, sans compter les stacks du Reynisdrangar qui émanent de ce lieu, nous transportent dans un décor des plus lunaires qui soient. Petit conseil ; éviter à tout prix de vous baigner dans ces eaux. L’eau est glaciale et les vagues indomptables !

 

Entrée : gratuite

 

Vík :

Vík í Mýrdal, couramment appelé Vík, est un village islandais au cœur des falaises. La particularité de ce village est qu’il est la seule localité dans un rayon de 70 km.  En raison de son éloignement avec les autres villes, Vík dispose donc de toutes les infrastructures nécessaires (restaurants, épiceries, hébergements, église, boutiques, etc.).

 

Le Blue lagoon :

Réputé internationalement, ce spa vous promet une détente des plu satisfaisantes qui soit! Le blue lagoon est un grand lac doté d’une eau laiteuse d’un bleu éclatant. La température moyenne de l’eau est de 39 °C, ce qui est confortable en toute saison de l’année.

Entrée : payante ($$)

 

La zone géothermique de Seltún :

La zone géothermique de Seltún offre des champs de lave, des sources d’eau chaudes, des lacs et des marmites de boue en abondance. Le site est conçu pour que les visiteurs se promènent d’un phénomène géothermique à l’autre, en empruntant des passerelles en bois. Je vous déconseille fortement de vous aventurer à l’extérieur de ces chemins, car le risque de brûlures est élevé, considérant qu’à certains endroits la terre atteint une température de 200 °C.

Entrée : gratuite

Sud-est

Le glacier Svínafellsjökull :

En réalité, le glacier Svínafellsjökull correspond à l’une des langues glaciaires du Vatnajökull qui est le deuxième plus grand glacier d’Europe. Imaginez-vous en train de faire une randonnée sur ce mastodonte ou tout simplement en train d’admirer ce paysage polaire incroyable!

Entrée : gratuite

 

La lagune glaciaire Jökulsárlón :

Bonjour les icebergs ! La lagune glaciaire Jökulsárlón est l’endroit rêvé pour observer ces immenses blocs de glace. En fait, la fonte du glacier Breiðamerkurjökull (une partie du Vatnajökull) crée des amas de glaces qui se détachent et s’échouent sur la plage de sable noir. C’est un spectacle à couper le souffle, je vous le garantis !

Entrée : gratuite

 

Le parc national de Vatnajökull :

Couvrant une superficie de plus de 13 000 km², soit 13% du territoire islandais, le parc de Vatnajökull est le plus grand parc national de toute l’Europe. On y retrouve des plages de sable noir, d’impressionnantes cascades, des volcans, d’immenses calottes glaciaires et des sites géothermiques. La diversité des merveilles géologiques de ce site vaut le détour!

 

Ne manquez pas :

  • Les cratères de Laki : aussi appelé « Lakagígar » est un volcan composé de 115 cratères, sur une distance de 27 km.
  • La caldeira d’Askja : corresponds à un des lieux les plus irréels de l’île. Askja est une caldeira de  45 km². Autrement dit, c’est un cratère qui s’est formé à la suite de l’affaissement du volcan d’Askja.  Au centre du cratère se trouve un immense lac appelé l’Öskjuvatn. L’eau d’un bleu limpide laisse les touristes sans voix.
  • Le volcan Snæfellsjökull : « Voyage au centre de la Terre » ça vous dit quelque chose ? Et bien, ce célèbre roman de Jules Verne fait encore aujourd’hui la renommée de ce volcan.
  • La chute Svartifoss : Cette chute, aussi appelée « la cascade noire », est sans aucun doute connue par tous les grands photographes-voyageurs de ce monde. Ce sont en fait les colonnes de basaltes ornant la chute qui participent à sa renommée.

 

Entrée au parc national de Vatnajökull : gratuite

Nord

La chute de Goðafoss :

Importante, autant géologiquement qu’historiquement « la cascade des dieux » est l’une des chutes les plus impressionnantes de l’Islande. Étendue sur 30 mètres et mesurant 12 mètres de haut, cette merveille naturelle ne vous laissera pas indifférent.

Entrée : gratuite

 

La chute Dettifoss :

Déversant un rideau d’eau de 44 mètres de haut et de 100 mètres de large, la chute Dettifoss est un incontournable de l’Islande. C’est d’ailleurs, la cascade la plus puissante d’Europe avec un débit de plus ou moins 200 m3 par seconde ! Ne manquez pas sa voisine : la cascade Selfoss. Celle-ci est plus modeste, mais elle reste tout de même étonnante.

Entrée : gratuite

 

Siglufjörður :

Situé au pied des montagnes enneigées, vis-à-vis le fjord Siglufjordur, cette petite ville aux maisons multicolores est d’une beauté sans égale! Assurément, vous serez séduit par l’insaisissable panoramique qu’offre ce lieu !

Entrée : gratuite

 

Dimmuborgir :

Le Dimmuborgir propose des randonnées des plus inhabituelles qui soient ! Le Dimmuborgir est un immense champ de lave balisé. En empruntant ces sentiers, vous rencontrerez de gigantesques formations créées par la lave. L’apparence insolite des formations contribue à l’aspect mythique de cette zone volcanique.

Entrée : gratuite

 

Le cratère de Hverfjall :

Pour voir un des plus beaux points de vue sur le lac Mývatn, je vous suggère fortement de faire une ascension sur les parois de ce cratère de cendres.

Entrée : gratuite

 

La grotte de Grjótagjá :

Il suffit de se faufiler entre les rochers pour découvrir le trésor naturel que préserve la grotte de Grjótagjá : une source d’eau chaude des plus vaporeuses qui soient. Malheureusement, il est strictement interdit de s’y baigner, car la température de l’eau est trop élevée. Par contre, si vous voyagez en hiver, cette grotte est l’endroit idéal pour se réchauffer quelques instants.

Entrée : gratuite

 

La zone géothermique de Hverir/ Námafjáll :

Situé au pied de la montagne Námafjáll, la zone géothermique de Hverir impressionne ces visiteurs par ces étourdissantes fumerolles, ces marmites de boues, ces solfatares et plus encore.

Pour une vue d’ensemble sur ce site géothermique, je vous conseille de gravir la montagne Námafjáll, vous ne serez pas déçu !

Entrée : gratuite

 

Mývatn Nature Baths :

Comparable à la station géothermale le Blue lagoon, le Mývatn Nature Baths offre lui aussi un moment de détente au sein d’un gigantesque bassin d’eau chaude. De façon très personnelle, si vous avez à choisir entre une halte au lagon bleu ou à celle des bains naturels du Mývatn, je vous conseille vigoureusement la deuxième destination ! Vous économiserez à coup sûr et passerez un moment plus intime avec votre partenaire.

Entrée : $$

 

Le cratère de Viti :

Ce cratère a été formé à la suite de l’éruption du volcan Krafla. Dans la cavité de ce cratère repose un lac d’eau thermale. Du sommet des parois, on observe au centre du cratère une eau laiteuse d’un bleu éclatant. La fumée omniprésente qui émane de la terre rend le spectacle surnaturel.

Entrée : gratuite

 

La zone volcanique Leirhnjúkur :

On retrouve à cet endroit, une variété de curiosités géologiques toutes aussi fascinantes les unes que les autres. La zone volcanique Leirhnjúkur propose à ces visiteurs une randonnée des plus insolites qui soient. Prenez place à l’aventure et suivez les chemins balisés du site pour y découvrir des coulées de lave, des solfatares et autres fumerolles ainsi que des bains de boues en ébullition. Au bout de plus au moins une heure de montée vous atteindrez le sommet du volcan Leirhnjùkur et vous pourriez profiter d’un panorama hors du commun.

Entrée : gratuite

Les Fjords de l'est

Bakkargerði:

Le village Bakkargerði, plus communément appelé : «la cité des elfes» vous fera découvrir d’importants monuments qui sont consacrés à ces êtres cachés. Prenez le temps également de vous aventurer dans la forêt enchantée Hallormsstaður. Une destination prisée par les randonneurs !

Entrée : gratuite

 

Le fjord Seyðisfjörður :

Le village Seyðisfjörður situé au creux des montagnes enneigées d’Islande offre une vue imprenable sur le fjord porteur du même nom. Pour une vue des plus saisissantes sur le fjord, je vous suggère d’emprunter les sentiers et de vous rendre au sommet des montagnes enneigées, le spectacle en vaut le coup !

Entrée : gratuite

 

Hafnarhólmi :

Si vous voyagez entre le mois d’avril et d’août et que vous adorez observer les oiseaux marins, je vous conseille fortement de vous rendre à Hafnarhólmi, afin d’admirer l’emblème de l’Islande : le macareux moine.

Entrée : gratuite

Les Fjords de l'ouest

La cascade Dynjandi:

Dynjandi aussi appelé Fjallfoss est l’une des plus majestueuses et fascinantes cascades d’Islande. Elle est composée de plusieurs petites cascades portant chacune son propre nom. Autrement dit, la cascade est en fait une succession de 7 chutes d’eau.

Entrée : gratuite

 

La plage de Rauðisandur :

Réputée pour son sable rouge, la plage de Rauðisandur vous promet une promenade au bord de la mer des plus apaisante. Longue de 10 km, la plage vous réserve une étendue de sable rouge à perte de vue.

Entrée : gratuite

 

Les falaises de Látrabjarg :

À ceux et celles qui ne craignent pas les hauteurs, je vous recommande fortement de faire une halte aux falaises de Látrabjarg. Vous y trouverez un sentier balisé sur le rebord des falaises de 14 km de long et culminant 444 mètres d’altitude de quoi vous donnez des frissons ! En été, ces falaises sont le repère de millions d’oiseaux marins. C’est l’endroit rêvé pour observer le pingouin Torda, le guillemot et le macareux.

Entrée : gratuite

 

La plage de Breioavik :

Considérée par les habitants comme la plus belle plage du pays, la plage de Breioavik mérite un arrêt. Les lieux sont paisibles et l’atmosphère sereine. Autrement dit, c’est l’endroit parfait pour se ressourcer.

Entrée : gratuite

La peninsule de Snæfellsnes (ouest)

Les colonnes de basaltes de Gerouberg :

Des colonnes franches de basaltes arrimés en plein milieu d’une plaine, imaginez le spectacle ! Les orgues balsamiques sont réputés pour être une curiosité géologique de l’Islande à ne pas manquer. Ce lieu est idéal pour se prêter à l’observation de ce phénomène géologique.

Entrée : gratuite

 

Le village de Stykkishólmur :

Si vous êtes un(e) mordu(e) de culture et d’histoire, le village de Stykkishólmur vous fera sourire à coup sûr. Vous y trouverez divers musées présentant les coutumes du pays. Sans compter, de bons restaurants reprenant les recettes traditionnelles islandaises. Un vrai délice!

 

La réserve naturelle de Hornstrandir :

La réserve naturelle de Hornstrandir est une destination à ne pas manquer pour les adeptes de randonnée. Partez en trek dans cette région à l’état sauvage pour avoir un point de vue remarquable sur les falaises et les montagnes enneigées. Dépendamment du parcours le trek dure entre 3 à 7 jours. Vous pouvez partir en totale autonomie, par contre je vous conseille fortement de faire affaire avec un organisme de la région qui organise ce genre d’activité, car les conditions climatiques de la région sont extrêmes.

Tarif : Le prix varie selon l’organisme avec lequel vous faites affaire ($$$).

 

Le cratère d’Eldborg :

« La forteresse de feu » porte bien son nom. En fait, les visiteurs doivent marcher au travers un champ de lave pour atteindre le sommet du cratère. Vieux de plus de 5000 ans et atteignant une hauteur de 60 mètres, ce cratère a de quoi impressionner ses visiteurs.

Entrée : gratuite

 

Mosfellsbær :

Peu importe votre niveau d’expertise, vous saurez servi par les sentiers pédestres que préserve la région de Mosfellsbær.  À donnez-vous à des ascensions au sommet des montagnes et des points de vue incroyables sur les rivières qui décorent ces lieux.

Entrée : gratuite

 

Les chutes Hraunfossar :

La curiosité des visiteurs face à ces cascades ne fait que grandir. Il n’y a aucune source d’eau en amont qui explique l’écoulement de l’eau. En fait, l’eau provient du sol et s’écoule entre les amas de lave solidifiée, ce qui crée des chutes d’eau remarquables.

Entrée : gratuite

 

Le glacier Langjökull :

Participer à une activité insolite : visiter le centre du glacier Langjökull ! 40 mètres sous la surface, un tunnel vous mène au cœur du glacier. S’y jamais vous souhaitez-vous y risquer, cette expérience est offerte par la compagnie Into de glacier.

Tarif : dispendieux ($$$)