Népal

Mon top 5
  • Trek dans l’Himalaya 
  • Randonnée dans les Annapurnas
  • Relaxer dans la ville de Phokara
  • S’imprégner du chaos de Katmandou
  • Faire un tour d’hélicoptère au-dessus de l’Himalaya
Mon top 5
  • Trek dans l’Himalaya 
  • Randonnée dans les Annapurnas
  • Relaxer dans la ville de Phokara
  • S’imprégner du chaos de Katmandou
  • Faire un tour d’hélicoptère au-dessus de l’Himalaya
Infos pratiques

Localisation : Asie du Sud

 

Nb d’habitants : 29,3 millions (2017)

 

Capitale : Katmandou

 

Devise : Roupie népalaise (NPR)

 

Langues parlées : Népalais, anglais  et 123 autres langues maternelles

 

Nb de touristes par année : 1,1 millions (2018)

Par où pourrais-je commencer? Le Népal est tout simplement déstabilisant, les voyageurs sont inévitablement confrontés à un choc culturel dû aux particularités du pays. Le premier contact avec le Népal est loin d’être très glamour : pollution, bâtiments délabrés, détritus, embouteillage, rien de moins que le quotidien de la ville chaotique de Katmandou… mais savez-vous quoi? J’ai adoré! Je me suis laissée complètement enivrée par l’attractivité que dégage cette grande ville. Tout est si chaotique, tout en étant à la fois si attrayant, si authentique et différent, qu’on à l’impression d’assister à un spectacle sans fin.

Lorsqu’on se tourne vers les villages avoisinants on retrouve le calme et la sérénité des montagnes. Les locaux sont hyper accueillants et n’ont aucune malice… je me suis senti en sécurité dans ce pays. Le Népal c’est aussi le métissage du bouddhiste et de l’hindouiste. Cette particularité du Népal rend l’endroit tout à fait charmant. Sans parler de la mythique chaîne de l’Himalaya, la plus grande au monde, avec le mont Everest offrant des paysages surréels, tout pour faire rêver les amoureux de la nature. Au Sud du pays, c’est la faune qui nous ouvre ses portes dans toute sa splendeur : crocodile, tigre du Bengale et rhinocéros s’y côtoient.

Infos pratiques

Localisation : Asie du Sud

 

Nb d’habitants : 29,3 millions (2017)

 

Capitale : Katmandou

 

Devise : Roupie népalaise (NPR)

 

Langues parlées : Népalais, anglais  et 123 autres langues maternelles

 

Nb de touristes par année : 1,1 millions (2018)

« La ville chaotique de Katmandou ! »

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.

Quand partir? 

Comme vous vous en doutez, le climat change au Népal selon l’altitude : polaire en haute montagne, tempéré dans les vallées et subtropical dans les jungles du Teraï. 

Le meilleur moment pour faire un trek sur la chaîne de montagnes de l’Himalaya est le mois d’octobre et de novembre, lorsque le ciel est dégagé laissant place au soleil et à des températures plutôt douces. Sinon, les randonnées peuvent aussi bien se faire entre octobre et avril,  correspondant à la saison sèche. Par contre, durant l’hiver le mercure descend très bas au sommet des montagnes. 

La période de juin à septembre correspond à la mousson. Autrement dit, le pays est recouvert par un ciel nuageux souvent accompagné de pluies torrentielles, et ce, particulièrement en juillet et août.

Il est important de rappeler que la température en montagne peut chuter drastiquement, vaut mieux transporter plus de couches de vêtements que pas assez. Munissez-vous d’un bon sac de couchage, hyper résistant au froid, et ce, même en été. 

 

Pour bien préparer votre ascension en montagne, je vous invite à jeter un coup d’oeil à l’article suivant sur le Camp de base de l’Everest.