Nicaragua

Mon top 5
  • Snorkeling dans les eaux de Little Corn Island
  • Grimper un volcan à Ometepe
  • Visiter la réserve Charco Verde à Ometepe
  • Surfer et séjourner à Playa Maderas
  • Expédition dans le Canyon de Somoto
Mon top 5
  • Snorkeling dans les eaux de Little Corn Island
  • Grimper un volcan à Ometepe
  • Visiter la réserve Charco Verde à Ometepe
  • Surfer et séjourner à Playa Maderas
  • Expédition dans le Canyon de Somoto
Infos pratiques

Localisation : Amérique centrale

 

Nb d’habitants : 6,3 millions

 

Capitale : Managua

 

Langue parlée : Espagnol et anglais de base

 

Devise : Cordoba nicaraguayen et dollar américain

 

Nb de touristes par année : 1,7 millions (2017)

 

Température moyenne : 28 °C

Destination en pleine explosion touristique, le Nicaragua offre du soleil à profusion, des plages immenses, les vagues du Pacifique, des volcans en quantité, une faune diversifiée et l’amabilité infinie de ses habitants. On y va pour surfer du matin jusqu’au soir à San Juan del Sur et El Transito, pour s’exiler sur la paradisiaque Little Corn Island, pour voir de la lave en fusion à Massaya, pour observer des singes en liberté sur l’île d’Ometepe, pour apprendre l’espagnol et pour goûter son traditionnel déjeuner soit le « gallo pinto »! Les amoureux de la ville seront ravis par l’atmosphères des rues de Léon et de Granada! À vous de choisir votre préférée, une éternelle compétition se joue entre elles! Vous pourrez vous déhancher sur des rythmes endiablés, visiter les marchés animés et admirer leurs magnifiques cathédrales!

Infos pratiques

Localisation : Amérique centrale

 

Nb d’habitants : 6,3 millions

 

Capitale : Managua

 

Langue parlée : Espagnol et anglais de base

 

Devise : Cordoba nicaraguayen et dollar américain

 

Nb de touristes par année : 1,7 millions (2017)

 

Température moyenne : 28 °C

« Le nouveau Costa Rica!  »

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.

Voyager à petit budget au Nicaragua, est-ce possible? Je vous assure que oui, le Nicaragua est décrit comme le nouveau Costa Rica, et ce, pour 3 fois moins cher!

Au niveau du transport, on se déplace aisément au Nicaragua. Plusieurs moyens de transports s’offrent à nous, par contre certains sont beaucoup plus dispendieux que d’autres. Partout où vous irez, vous arriverez à trouver des taxi ou des shuttles organisés par les auberges ou les compagnies privées. Ils sont très coûteux et toujours annoncés en $ US. Une autre alternative vraiment abordable et fiable est le « chicken bus », ou autrement dit, le transport public. Ces autobus colorés vont partout, s’arrêtent à tout moment pour faire monter des locaux, sont parfois pleins à craquer et font jouer des rythmes latins. On s’habitue et je vous jure qu’on finit par apprécier leur cacophonie! Leur destination est toujours écrite en gros sur le devant de l’autobus. Demandez à votre auberge pour savoir à quel terminus vous présenter, car il y a souvent plusieurs terminus dans une même ville.

En ce qui concerne la nourriture, si vous vous éloignez des centres touristiques vous trouverez facilement des restaurants locaux, qui sont majoritairement situé en plein coeur de la cours des locaux, mais la nourriture cuisinée maison est incroyable! 3$ pour une immense assiette ; poisson entier grillé, bananes plantains et riz. Tandis que près des centres touristes (villes, plages, auberges de jeunesse) les repas sont beaucoup plus dispendieux, prévoir 10 à 15$ pour un repas de même envergure et à certains endroits les prix sont encore plus élevés.  Toutefois, peu importe où ce que vous vous trouverez la bière est toujours à prix abordable. Alors, après une longue journée de surf au soleil, je vous conseille de vous presser à vous installer sur la terrasse d’un restaurant, une bière à la main, pour admirer le coucher de soleil! C’est un spectacle tout à fait remarquable! Bref, je vous conseille d’éviter de manger au restaurant de votre auberge de jeunesse (d’autant plus, si vous êtes à Léon ou à Granada) vous payerez beaucoup trop cher votre nourriture et plusieurs  bons restaurants et marchés sont à proximité.

Pour ce qui est de l’hébergement, vous pouvez trouver facilement un lit dans un dortoir pour la modique somme de 8$ par nuit. Si vous désirez une chambre privée, cela vous coûtera entre 20 et 35$ par nuit. Si vous êtes plusieurs, il peut être très avantageux de diviser les frais entre vous. Le gros avantage c’est que vous aurez votre intimité et une chambre de bain rien que pour vous! Au Nicaragua il y a des auberges de jeunesses qui sont très populaires auprès des « backpackers », ces auberges offrent des services et une ambiance des plus remarqués… Il y a même quelques auberges tenues par des Québécois; comme « Free Spirit Hostel » à El Transito et « Cafe Con Leche » à Popoyo. Certaines auberges peuvent aussi offrir la nourriture et inclure certaines activités comme le surf et le yoga pour un montant très avantageux !