Les incontournables du Pérou

IQUITOS

Iquitos est l’endroit parfait pour expérimenter le tourisme chamanique. Plusieurs cérémonies et retraites d’ayahuasca sont offertes à cet endroit. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas l’ayahuasca, il s’agit d’une boisson chaude concoctée à partir de deux plantes. Le mélange à des propriétés hallucinogènes. Cette boisson psychédélique est légale au Pérou et fait de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Par contre,  avant d’en consommer, je vous conseille de vous renseigner davantage à son sujet et d’être bien accompagné dans ce processus, car il y a certains dangers. Profitez-en aussi pour visiter le quartier pauvre de Belen où sont érigées des cabanes sur pilotis. Lorsque vient la saison de la mousson, le quartier est inondé. La visite se fait donc à bord d’une chaloupe.  Autrement, Iquitos est un excellent point de départ pour les expéditions en Amazonie (Croisières de luxe ou pas). À noter, il n’y a pas de routes pour se rendre à Iquitos, ainsi vous devez prendre le bateau ou l’avion pour vous y rendre.

De plus, Iquitos est une ville portuaire. Ses traversiers vous amèneront vers d’autres destinations toutes aux plus exotiques tels que la Colombie ou le Brésil.  Si vous prenez le traversier, n’oubliez pas d’apporter avec vous un hamac pour dormir sur le bateau, ce sera beaucoup plus confortable qu’être allongée directement sur le sol.

Activités:

  • Croisière sur l’Amazone et visite des villages locaux : en collaboration avec une ONG qui s’appelle Selva Viva.  Pour ma part, j’ai fait une croisière de 4 jours, par conséquent vous pouvez choisir une croisière de plus longue durée. Cette expérience permet de comprendre comment les gens vivent en Amazonie tout en encourageant une ONG. L’argent est redistribué aux familles et aux villages environnants. On peut aussi faire la visite d’une école. Vous risquez d’apercevoir des dauphins, des crocodiles, des oiseaux ainsi que des singes.
  • Visiter la réserve Pacaya-Samiria : la plus grande réserve nationale du Pérou. Vous pourrez y voir des dauphins roses, anacondas, crocodiles, énormément d’oiseaux (notamment préhistoriques) et autres espèces animales. Il y a des tours organisés pour s’y rendre, mais il faut prévoir plus d’une journée. Vous pouvez vous y rendre en croisière ou trouver un transport en bateau. 
  • Visiter les grands marchés publics d’Iquitos où se mêlent sorcellerie (remèdes, magie), ceviches frais, fruits et légumes et pâtisseries.
  • Visite du quartier pauvre, Belen. À la mousson, Belen se visite à bord de chaloupes. Les maisons sont construites sur pilotis. En d’autres temps, la visite se fait à pied (coeurs sensibles : s’abstenir, c’est sale et dangereux au niveau des vols).  Je vous conseille de garder l’oeil ouvert et de ne pas apporter d’objets de valeur avec vous. Néanmoins, c’est extrêmement touchant de constater la façon dont ils vivent au quotidien. Cela dit, il vaut mieux choisir un guide qui vit dans ce quartier-là idéalement. L’argent peut alors lui revenir directement ou à sa famille. Toutefois, c’est une expérience complètement folle et indescriptible,  rarement nous aurons la chance de nous promener dans un quartier bâti à même la rivière, qui est d’ailleurs considéré illégal, car les locaux n’ont pas de terrain et ne sont pas propriétaires. Cette situation précaire est cependant tolérée pour l’instant.

 

HUARAZ

Bienvenue au paradis des montagnes et de l’altitude! Située à plus de 3 000 mètres en altitude, Huaraz est une ville où il fait très froid! Elle n’est pas particulièrement belle, mais la vue des pics de montagne enneigés tout autour vous fera halluciner! Huaraz est le point de  départ pour une tonne d’expéditions sportives (randonnée, escalade de glace et de roche), et ce, pour tous les niveaux.  Ce sont sans aucun doute les plus beaux treks du Pérou. La ville n’offre pas tellement d’endroits pour se divertir le soir, car tout le monde se couche très tôt (environ 21h), afin de bien être en forme pour leur expédition le lendemain!

Agences de trekking/tours :

Vous trouverez facilement des magasins/agences de voyages de trekking. Prenez le temps de discuter avec eux pour trouver le trek qui vous convient le mieux. Certains tours sont faits sur mesure et franchement, ils sont souvent les plus cool et les guides d’autant plus compétents. Si l’agence ne fait que des expéditions normales/classiques/touristiques, méfiez-vous, car ils ne sont peut-être pas aussi professionnels qu’ils en ont l’air. Vous pouvez louer tout votre matériel sur place: gear d’escalade, gants, bottes, etc. Je vous recommande de réserver votre tour sur place. Si vous planifiez tout à l’avance sur internet, vous paierez plus cher et vous ne saurez pas à qui vous avez affaire. Le rapport plus personnel d’une rencontre vous permet de vous fier à votre instinct. Allez jeter un coup d’oeil à la Casa de Guias : peruvian mountain guide association pour valider votre choix d’agence de tours. Prévoyez des vêtements chauds et beaucoup de temps. Il y a des treks qui partent plusieurs jours. Selon National Geographic, la plus belle montagne au monde est l’Alpa Mayo, située tout près! Par contre, il faut très bien s’informer avant d’y aller, car des gens y meurent chaque année, alors assurez-vous d’avoir un bon guide certifié et d’y aller durant la bonne saison. Vérifiez aussi auprès de votre assurance si elle couvre les randonnées à plus de 4 000 mètres d’altitude ou assure un sauvetage en montagne.

Activités:

  • Les treks à ne pas manquer dans les environs de Huaraz : Santa Cruz, Alpa Mayo (pour les professionnels), Nevado Pisco, Pastoruri glacier (on peut le voir au complet depuis la base – malheureusement, il est entrain de disparaitre, ça vaut donc la peine de le voir avant qu’il n’existe plus) et Huayhuash.
  • Hatun Machay : Bienvenue au paradis de l’escalade de roche (si tu grimpes le matin la roche est très froide)! J’y suis allée avec un guide de la Peruvian classic adventures. Excellent guide, ce dernier était sauveteur en montagne et membre de l’association des guides.
  • Parc national de Huascarán (laguna 69) : gros highlight de mon séjour au Pérou! Il y a plein de treks à faire pour tous les niveaux. C’est là qu’on trouve le fameux lac turquoise avec le glacier en arrière-plan ; tout simplement magnifique! Le trek pour s’y rendre est vraiment « hot » aussi.
  • Escalade de glace
  • Vélo de montagne

« Selon National Geographic, la plus belle montagne au monde est l’Alpa Mayo! »

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.

LIMA 

Lima est la capitale du Pérou. Située au bord de la mer, c’est une ville de surf avec toutes les commodités nord-américaines, on y retrouve : Starbuck, Mc Do, centres commerciaux et, etc. Elle n’est donc pas représentative du Pérou en général. Le bord de mer est charmant, le Miraflores et sa falaise se prêtent bien à une séance photo! Barranco, la vieille ville colorée est également un incontournable du Lima!

*** Attention aux taxis, car les touristes sont la proie des voleurs***

Les témoignages de touristes qui se font voler à bord d’un taxi ou qui sont forcés de vider leur compte bancaire à un ATM sont nombreux.  Meilleur conseil : ne jamais haler un taxi dans la rue. Commandez-le plutôt à votre auberge. À l’aéroport, optez pour les « green taxi ».

Activités:

  • Vélo dans la ville
  • Visiter la vieille ville de Barranco.
  • Magasiner au Larcomar : le centre commercial le plus beau que j’ai vu de ma vie! Il s’agit d’un centre commercial construit sur une falaise offrant une vue imprenable sur la mer!
  • Manger dans les restaurants : ne manquer pas de goûter à leur spécialité soit  les ceviches.  Laissez-vous surprendre par la cuisine péruvienne, la bouffe est simplement divine. 
  • Sortir dans les clubs : le nightlife est hallucinant!
  • Surfer : vous pouvez louer une planche sur place. 
  • Se promener dans le parc Kennedy : un parc à chat dans le district de Miraflores au Lima. Des centaines de chats vivent dans le parc… Mystère!

 

CUCZO ET LE MACHU PICCHU 

Sans doute, la ville la plus charmante du pays! Entourée de montagnes, toutes plus impressionnantes les unes que les autres, on s’y sent en pleine connexion avec la nature. Toutefois, du haut de ces 3 300m d’altitude, le mal des montagnes ainsi que le froid se fait ressentir assez rapidement. Une bière suffit pour se sentir ivre… Ce n’est donc pas le meilleur endroit pour abuser de l’alcool… Autre petit détail important, il n’y a pas de chauffage dans les auberges de jeunesse… On gèle littéralement sa vie en sortant des couvertures! Il fait 3 ou 4 degrés dans les chambres la nuit et environ 10 degrés durant la journée (selon mon expérience, durant le mois d’avril). Mais rassurez-vous, il y a des douches chaudes. 

Par contre, c’est l’endroit parfait pour acheter des souvenirs de voyage ou regarnir votre garde-robe d’hiver, car on y trouve des foulards, ponchos, gilets, tuques et bas tricotés en laine d’alpagas. Cuzco est également la ville de point de départ vers le Machu Picchu et autres treks ou sorties de plein air. Il y a aussi d’autres sites historiques à visiter à proximité de Cuzco. Je vous conseille d’acheter votre trek pour le Machu Picchu à même Cuzco, les prix sont plus abordables. Il existe différents types de treks pour se rendre au Machu Picchu qui sont exceptionnels et version petit budget, autre que la fameuse route des Incas. Pour la route des Incas, on doit réserver environ 6 mois d’avance, car le nombre de personnes est limité, sans compter que le prix fixé est exorbitant. Quant à moi, il y a mille et une autres façons de vivre une expérience semblable, sans être obligé de débourser des centaines de dollars. Pour les autres treks du même genre, réservez directement à Cuzco, l’offre est très grande et vous n’avez donc pas à vous y prendre d’avance! Si votre forme physique ne vous permet pas de faire ce genre de trek, vous pouvez toujours vous rendre à Aguas Calientes en train depuis Cuzco. À partir de cet endroit, un bus pourra vous conduire jusqu’au sommet du Machu Picchu! Par contre, rendu sur le site, il vous faudra marcher un tant soit peu. 

Voir mon article plus détaillé sur le Machu Picchu: Le Machu Picchu à peu de frais .

***Conseil: Prendre l’avion pour vous rendre à Cuzco plutôt que le bus, car la route n’est pas à son meilleur et peut donner rapidement le mal de coeur, sans oublier que les prix sont similaires, alors autant mieux opter pour le confort. Somme toute, lors de l’atterrissage, préparez-vous à vivre une petite frousse… La piste d’atterrissage est l’une des plus courtes du monde, elle représente donc un grand défi pour les pilotes. 

Activités:

  • Marcher dans la ville de Cuzco
  • Magasiner des vêtements en laine d’alpaga
  • Visiter les sites touristiques
  • Visiter la Vallée sacrée des Incas (Yucay) pour ses terrasses et canaux d’irrigation
  • Visiter Maras pour ces terrasses de sel
  • Faire un trek jusqu’au Machu Picchu
  • Visiter le village d’Ollantaytambo pour ses vestiges incas (possibilité de dormir sur place)
  • Faire le trek du Salkantay, un incontournable de la région
  • Faire du vélo de montagne
  • Essayer le rafting
  • Visiter le musée du chocolat
  • Faire une randonnée à cheval

AREQUIPA 

À 2 335 mètres d’altitude, il y fait un peu plus chaud qu’à Cuzco. Ses bâtiments et son architecture de style espagnol lui ont valu le surnom de la « ville blanche ». Ce qui fait la particularité d’Arequipa c’est son emplacement, elle a été bâtie devant deux volcans aux superbes pics pointant vers le ciel (6 057m et 5 822m d’altitude) à 30 minutes de route à peine. Arequipa est aussi l’endroit de prédilection pour procéder à la réservation de votre trip au Canyon del Colca (observation des condors). Certains disent qu’il est possible de réserver à partir de Cuzco, mais niveau prix ce n’est pas l’idéal. Somme toute, Arequipa possède des bars, de bons restaurants et des auberges de jeunesse facilement trouvable sur place. Sans compter que les locaux sont très aimables. Arequipa peut être aussi un bon choix de destination si vous souhaitez poursuivre votre route vers la Bolivie ou vers le lac Titicaca. 

***Les compagnies fournissent généralement tout l’équipement  requis pour les expéditions de camping.***

Activités:

Trek à El Misty :  se déroule sur deux jours et le prix est abordable. Le départ se fait à environ 3 000 mètres d’altitude et la randonnée se termine au sommet de la montagne à 5 825 mètres d’altitude. Cela vous fait donc deux journées bien remplies, mais qui laissent beaucoup de temps pour vous acclimater. Personnellement, je considère que cette expédition est assez difficile, elle représente un bon défi physique. Par contre, il n’y a pas de refuge en chemin, on campe dans des tentes et c’est très froid la nuit. Néanmoins, la descente est fabuleuse, parce qu’elle se fait sur une paroi de cendres et on peut pratiquement “skier” jusqu’au camp de base! Pour faire ce trek, il faut être capable de transporter ses 7 litres d’eau, sa nourriture et son équipement de camping, car il n’y a pas de porteurs. Tout l’équipement est inclus dans le prix du trek, donc la tente, le brûleur, un manteau, des pantalons, des bottes, un sleeping et, etc. Je vous conseille d’apporter tout de même vos propres vêtements chauds (question d’hygiène), si vous en possédez qui sont de bonne qualité, autrement les leurs feront l’affaire. N’hésitez pas à emporter des collations et de la nourriture en surplus pour les petits creux.

Trek Chachani : une randonnée d’une journée sur un volcan.  À 6 057 mètres d’altitude, ce volcan est le plus haut des environs. Idéal pour ceux et celles qui souhaitent vivre l’expérience des hauteurs sans trop se fatiguer. On vous dépose en voiture à 5 200 mètres, il ne reste donc plus beaucoup de distance à parcourir à pied. Toutefois, l’acclimatation est très brusque, soyez prudents et n’y allez pas seul. Beaucoup de gens ont le mal de l’altitude, ce qui veut dire qu’ils souffrent de maux de tête, vomissements, œdème au cerveau et dans les pires cas, voire, la mort… Bon ça semble intense, mais ça arrive. Apportez des pilules contre le mal des montagnes et prenez-les, quelques jours avant. La clé avec l’altitude, c’est de se donner du temps pour l’acclimatation. Si déjà à Arequipa, ou à Cuzco vous avez éprouvé des problèmes avec l’altitude, je vous déconseille fortement ce trek.

Trek dans le Canyon Del Colca : c’est magnifiquement beau, ne manquez surtout pas cette activité! C’est un des canyons les plus profonds au monde. L’organisation se fait avec un tour opérateur à Arequipa. La randonnée dure soit 3 ou 4 jours, dépendamment de votre choix. On peut y observer des condors, camper dans une oasis, se promener dans les gorges et remonter juste à temps pour le lever du soleil, arrêter à des points de vue à couper le souffle. Il faut être en bonne forme physique, car le trek se termine en pente abrupte avec plus de 1 000 mètres de montée.

  • Visiter La Place de l’arme. 
  • Descendre le volcan Chachani en vélo, une expérience qui en vaut la peine.