Mont des Morios

Faire un weekend de camping et randonnée dans la belle région de Charlevoix! Avec nos amis, nous avons organisé une randonnée de 2 jours en autonomie complète au mont des Morios! Il fallait donc traîner notre tente, matelas, nourriture et eau sur plus de 25 km et 1300 mètres de dénivelé positif!! C’était un beau défi pour les cuisses! Avec un sac de 15 kilos et un sentier aussi technique, mon côté sportif a été très bien comblé!

Ça en valait largement toutes les gouttes de sueur, car le panorama était exceptionnel tout au long du chemin! Nous avons eu le droit à une vue 360 degrés sur toute la région, à des cascades d’eau, des ponts en bois (plus ou moins en bon état), des montées abruptes avec une corde et un endroit parfait pour y monter notre tente et admirer autant le coucher du soleil, que le ciel étoilé ou que le lever du soleil qui était beaucoup trop tôt! Haha!

Et si jamais cela vous dit de faire cette randonnée, voici des informations utiles:

« Une randonnée de 2 jours en autonomie complète au mont des Morios!  »

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.

CHARLEVOIX – MONT DES MORIOS

(La boucle)

+25 km / Niveau: difficile – expert

-Il y a aussi possibilité de faire seulement l’aller-retour au sommet du mont des Morios! C’est une belle option pour un « day hike »! C’est environ 6 à 8 km au total!

-Sinon pour la boucle, c’est en autonomie seulement – Vous devez donc tout apporter avec vous. Il n’y a aucune infrastructure sur place. Le camping en tente est autorisé seulement au mont du gros Castor (le 2ème sommet que vous ferez).

-Aucune réservation nécessaire / Droit d’accès à payer au petit dépanneur du lac brûlé (10$ pour l’accès annuel)

-Les animaux sont autorisés

-C’est environ 25 km à 27 km (tout dépend de si vous prenez tous les embranchements pour aller voir les points de vue / Et votre choix entre le chemin expert ou plus facile)

-Au jour 1: vous aurez le choix entre le chemin expert ou plus facile. Expert: ce sont des montées très abruptes avec des cordes quelques fois. C’est difficile, mais plus court. C’est le « short cut »! Si vous prenez l’autre option, vous aurez peut-être 2 kilos de plus à marcher, mais moins de grosses montées intenses.

-Les petites infrastructures de bois sur le sentier qui nous aident à traverser une crevasse ou ruisseau sont en très mauvais état. Soyez prudent.

-Le jour 1, c’est 12 kilos de montée…juste de la montée! C’est 1150 mètres de dénivelé positif! Soyez prêts, parce que ça va être exigeant! Le jour 2, c’est jour de repos! Ça descend pratiquement tout le long!

-Traînez-vous assez d’eau pour le jour 1, le soir (pour cuisiner) et la nuit…car il se peut que les petits ruisseaux soient asséchés. Par contre, le jour 2 au matin, vous croiserez une belle rivière qui vous permettra de remplir vos gourdes! N’oubliez pas votre filtre ou vos pastilles de chlore!

-Nous avons accroché notre nourriture dans les petits arbustes afin de les éloigner de notre tente. Malheureusement, les arbres ne font que 2 mètres de haut en moyenne au sommet, donc c’est plutôt difficile de protéger notre nourriture. Nous n’avons pas vu de trace d’ours, seulement des chevreuils lors de notre passage.

-Au sommet, les roches sont très très coupantes. Faites attention à votre tente et vos pantalons!

-Les bâtons sont bien utiles pour les montées, pour redescendre le lendemain ainsi que pour vous stabiliser sur ce sentier rempli de cailloux et de racines! J’ai regretté ne pas les avoir apportés.

-Ne sous-estimez pas le froid qu’il peut faire au sommet! Il peut aussi venter fort! Nous, il a fait 2 degrés! Nous avions donc tuques, gants, gros sleeping bag et doudoune! Placez votre tente en fonction qu’elle soit protégée du vent idéalement. P.S. Si vous arrivez dans les premiers au sommet, vous aurez l’embarras du choix pour un petit site (non emménagé) où mettre votre tente. Mon site favori est celui en arrivant au sommet à gauche, sur le bord de la falaise! La vue est incroyable!

-J’aime apporter avec moi une paire de « crocs » ou sinon des pantoufles avec semelles pour reposer mes pieds après une longue journée de rando. Ça fait tellement du bien d’enlever mes bottes de rando qui sont souvent humides pour mettre quelque chose de confo et lousse.

-N’oubliez pas de tout rapporter! On ne laisse pas de pelures d’orange ou banane, ni de coeur de pomme et surtout pas du papier de toilette! Apportez-vous simplement un sac de poubelle que vous jetterez le lendemain à votre retour à la maison! Comme cela, on ne modifie pas trop l’habitat naturel des animaux, ni leur façon de s’alimenter et ça n’attire pas les ours ou tout autre animal sur les site de campement! Il faut aussi s’assurer que la SOPFEU autorise les feux avant d’en faire un!