Petit budget Philippines

« Remplissez vos gourdes d’eau sans payer (dans la plupart des régions l’eau est potable). »

Lydiane St-Onge

lire mon histoire

En 2013, je décide de quitter ma carrière prometteuse, ma vie routinière et de vendre mes biens pour partir à l’exploration de la planète et aller au bout de mes rêves.

Mes objectifs : me dépasser tant physiquement que psychologiquement, confronter mes peurs, voyager de façon responsable et aller à la rencontre des peuples qui m’accueillent.

À travers ces pages, j’espère pouvoir vous inspirer pour votre prochain voyage et vous amener à voir le monde différemment.

Mieux vaut prévenir, les billets d’avion (aller-retour) en direction des Philippines coûtent  cher, mais il est tout de même possible de s’en sortir pour moins de mille dollars canadiens. En moyenne en haute saison, vous devrez débourser entre 1 300 et 1 400$ pour votre vol (aller-retour). Pour certains, ce montant peut faire froid dans le dos! Si vous êtes comme moi et croyez fermement que voyager est un investissement, alors je vous promets que vous en aurez pour votre argent! Malgré le prix plus élevé des billets d’avion, le coût de la vie aux Philippines est grandement abordable. Cela dépend uniquement du type de voyage que vous envisagez faire. Si vous comptez faire un voyage « backpack », un budget de 45$ par jour est suffisant, pour profiter pleinement de cette destination. D’ailleurs le marchandage est une pratique courante aux Philippines, vous pourrez donc économiser sur vos achats et activités en négociant un peu!


HÉBERGEMENT

Hôtels  et « resorts »  

En haute saison, les établissements hôteliers situés en bord de mer sont excessivement dispendieux. Toutefois, si vous faites des concessions, vous pourrez trouver de modestes hôtels à un bon prix entre 25 et 50$. 

 Ces avantages : 

  • Le confort : rien de moins! 
  • Nourriture à disposition : Vous économiserez sur la nourriture. Les « resorts » offrent à ses clients des buffets à journée longue et certains hôtels offrent le petit déjeuner. 

Ces inconvénients : 

  • Les prix : Même si vous trouvez un hébergement hôtelier à petit prix, rapidement votre budget en souffrira. Ce n’est pas le meilleur hébergement à adopter lorsqu’on voyage autour du monde. 

 

Airbnb 

Si vous voyagez en groupe, louer une maison ou un appartement aux Philippines peut être une belle option à envisager. Il suffit de séparer le montant de l’hébergement entre amis et le tour est joué!

Ces avantages : 

  • Confort optimal: accès aux mêmes commodités qu’à la maison!
  • Se faire à manger : la plupart des hébergements sont munis d’une cuisine, donc vous pourriez vous concocter vos propres repas et économiser sur les restaurants.
  • Services personnalisés : Les hôtes sont toujours d’une grande aide pour nous guider dans notre périple. De plus, certains établissements offrent même à leurs voyageurs un petit déjeuner inclus dans le prix.

 

Pensionnes 

Ce sont des hôtels moins dispendieux tenus par des propriétaires indépendants. 

Avantages : 

  • Peu coûteux : Moins cher qu’un hôtel typique. 

 

La tente ( faire du camping)  

Camper sur la plage, un rêve non? Et bien, aux Philippines c’est possible de le faire et ça ne coute pratiquement rien! Les sites de camping chargent entre 5 et 10$ en moyenne, par nuit. Dormir au son des vagues et se réveiller avec un lever de soleil des plus incroyables, c’est ce que j’appelle du gros luxe! 

Ces avantages : 

  • Pas cher du tout : L’un des hébergements les moins dispendieux du pays. 
  • Profiter de l’environnement : En pus d’avoir un endroit pour dormir à moindre coup, vous vivrez à la fois une expérience mémorable.
  • Pas besoin de traîner sa tente avec soi : La plupart des sites de camping louent la tente avec un matelas au sol. À ce prix, même pas besoin de se compliquer la vie et transporter sa propre tente! Wow!

Ces inconvénients : 

  • Être à la merci des intempéries : N’optez pas pour la tente si vous voyagez aux Philippines durant la saison humide, vous risquez d’être mouillé.

 

Auberges de jeunesse 

Les auberges de jeunesse sont définitivement le moyen le plus économique de voyager aux Philippines tout en profitant d’un minimum de confort. Facilement vous trouverez sommeil dans l’un de ces établissements pour moins de 10$ la nuit. 

Ces avantages : 

  • Pas cher : Idéal pour les backpackers et les voyageurs « low budget ». 
  • Socialiser : Une belle façon de rencontrer des voyageurs venus des quatre coins du monde, partager ses expériences et se faire de nouveaux compagnons de voyage.

 

Couchsurfing 

L’hospitalité d’un bon vivant, ça vous dit? 

Ces avantages : 

  • Gratuit : Pas un sou a déboursé pour être logé! 
  • Discuter avec un local : La plus belle façon de connaitre un endroit et de s’en imprégner est de discuter avec les locaux. Sans aucun doute la personne qui vous hébergera vous en apprendre davantage sur les habitudes de vie, la culture et les activités qui vous entoure.

Ces désavantages : 

  • Être disponible : Ravis de vous accueillir, vos hôtes voudront certainement discuter avec vous. Vous devez donc avoir du temps devant vous et être enclin à partager vos expériences avec eux. 

TRANSPORT 

Louer un scooter

Pour une totale autonomie lors de vos déplacements, je vous conseille de louer un scooter et pour les plus courageux ; une moto. Le scooter est d’ailleurs le moyen que j’ai privilégié aux Philippines. Ce moyen de transport permet de s’en tirer pour pas cher et de se déplacer comme bon vous semble. Par contre, soyez vigilant sur les routes et évitez de conduire la nuit. Le prix standard est d’environ 400 pesos philippins (plus ou moins 10$ canadien). Ne vous faites pas avoir, les Philippins vous en demanderont  certainement plus, alors prenez le temps de bien négocier votre location. 

Ces avantages :

  • Rentable si vous comptez faire plusieurs déplacements dans la même journée
  • Pas cher 
  • Permets d’avoir une totale indépendance 

Ces désavantages :

  • Responsable de l’engin
  • Doit aller le reporter à la fin de la journée ou lorsque vous changez d’île  

 

Utiliser les transports en commun  (Jeepneys, taxis, Tricycles et Habal-Habal)

Sur place plusieurs options s’offrent à vous. Les plus populaires et les plus économiques moyens de transport sont les suivants : les Jeepneys (Jeep publics pimpés), les tricycles (moto avec un caisson d’embarcation sur le côté, style Batman et Robin), les traditionnels taxis et les Habal-Habal ( une moto avec un chauffeur). En fait les Jeepneys ont la même fonction que les bus, donc ils suivent un itinéraire précis. Tandis que les tricycles et les Habal-Habal fonctionnent de la même manière que les taxis. En moyenne, voyager à bord d’un Jeepney coûte 8 pesos pour un trajet de courte durée (environ 0.20$ canadien), c’est donc une très bonne option à envisager. Petit conseil, surveillez bien vos effets personnels, car les vols sont courants dans ce type de transport. Le trajet en Tricycle et en Habal-Habal coûte environ le même prix que celui en Jeepney, les prix varient selon votre itinéraire. Pour ce qui est des taxis, choisissez un taxi officiel et vérifier à ce que le « taximètre » soit en marche, vous éviterez de vous faire arnaquer. De plus, n’utilisez que les taxis en cas de grosse nécessité, car les prix sont très élevés comparativement aux autres options. 

Ces avantages :

  • Les jeepneys et les tricycles coûtent ridiculement pas cher

Ces désavantages :

  • Trop souvent coincé comme des sardines dans les Jeepneys
  • Prendre le taxi peut-être très cher comparativement aux autres moyens de transport

 

Bateau et avion  

Si vous êtes comme moi et que vous aimez visiter plus d’une région en voyage, alors vous devrez inévitablement voyager en bateau ou en avion. Composé de plus de 7 600 îles, vous devrez prévoir un budget pour vos déplacements entre les îles. En général, les prix sont relativement abordables, prévoyez une soixantaine de dollars jusqu’à une centaine de dollars par personne en avion. Pour ce qui est du Ferry, les prix sont sensiblement les mêmes. 

Ces avantages : 

  • Découvrir les îles 
  • Prix raisonnables 

Ces désavantages :

  • Une dépense que vous devrez prendre en compte avant votre départ 

 


Quoi faire pour économiser aux Philippines  

  • Voyager léger (la plupart des vols à l’intérieur des Philippines ne comprennent pas les bagages excédents, je vous conseille donc d’opter pour un sac à dos de taille raisonnable). Consulter les modalités de votre ligne aérienne. 
  • Marchander vos excursions, votre location de scooter et moto, votre taxi ainsi que  vos achats. 
  • Remplissez vos gourdes d’eau sans payer (dans la plupart des régions, l’eau est potable, sinon certains hôtels et restaurants offrent gratuitement à leurs clients de l’eau purifiée).