13 Juin

J’ai inventé ma job

Mon job de rêve n’existait pas, je l’ai inventé. Il n’apparaissait pas dans les livres, dans les options de carrières que donnait l’orienteur ou mes professeurs à mon école secondaire. J’avais beau essayer les nombreux tests de personnalité afin de découvrir mon profil type et trouver l’emploi qui correspondait, les résultats n’étaient jamais concluant. Médecin, avocat, comptable, enseignant, politicien, mathématicien, fiscaliste… rien ne m’allumait.

Et pourtant. Je suis née entrepreneure-rêveuse comme des milliers d’autres personnes. Car, oui je crois que nous naissons avec ce désir de concevoir, de créer, d’entreprendre et de travailler pour soi.

On nous enseigne à l’école à choisir une profession déjà existante, à suivre un chemin tracé, à baser nos choix de carrière en fonction du salaire, des opportunités d’embauches, du statut social et à ne pas prendre de risque. On nous dit qu’il faut un diplôme universitaire, ce fameux bout de papier, si on veut un jour réussir notre vie décemment. Et si on se trompait? Et si on tuait les rêves, les projets, les ambitions de nos jeunes en leur enseignant à suivre un chemin tracé, planifié et sûre? Il y a des gens à qui l’école ne convient pas : s’asseoir sur une chaise toute la journée n’est pas fait pour eux. Ce n’est pas par manque de volonté ou d’intelligence. Ils ont besoin d’apprendre dans l’action, sur le terrain, au travail. Ils ont besoin d’être stimulé dans leur création, dans leurs idées. Jamais on ne m’a dit à l’école : « Ah mais t’inquiète Lydiane, tu as aussi la liberté d’inventer ton futur, de créer ton propre emploi, car peut-être qu’il n’existe pas encore, ton avenir est devant toi, fais toi confiance et suis tes passions, tu réussiras. »

Je vous parle en connaissance de cause : Ayant une cote R très enviable, on me voyait déjà faire une maîtrise et posséder un emploi de « rêve » dans une multinational. Je me suis même fait offrir une bourse universitaire que j’ai déclinée. Le problème : je ne désirais étudier dans aucun programme, je m’ennuyais à l’école, j’avais l’impression de perdre mon temps et je ne trouvais aucun emploi potentiel qui pouvait me plaire.

C’est donc en 2013, après avoir travaillé ici et là et fait une courte carrière en immobilier; que j’ai pris la décision de tout quitter et m’acheter un billet d’avion aller simple. J’allais enfin accomplir mes rêves, ma passion, celle de parcourir le monde indéfiniment. Je ne suis jamais allée à l’université. Je n’ai jamais obtenu ce « bout de papier ».

Et bien, si j’avais écouté mon entourage, je ne serais pas là en ce moment à vous écrire ces lignes, je ne serais certainement pas la fille épanouie et heureuse que je suis, je ne serais pas en train de vivre ma vie rêvée : celle d’être rémunérée pour voyager. Car, cette passion s’est transformée d’une si belle façon, que je peux maintenant en vivre. En effet, ce job n’existait pas dans les livres et ne s’enseignait certainement pas à l’école. Je ne suis pas là pour dire d’abolir l’université, au contraire. Mais si cet article peut simplement venir rassurer cette personne qui possède des projets et des rêves que d’autres qualifieraient de fou, qui trépigne d’impatience de quitter les bancs d’école le plus rapidement possible, qui se sent un peu à part de notre société… : dis toi qu’il y a des milliers de gens qui comme toi, ne « fit pas dans le moule » et qui ont révolutionné notre monde sans même avoir un diplôme en mains. Je te dis une chose : Moi, je crois en toi.

Comments (27)

MaryseV.
Juin 13,2016 at 10:28 Reply

Nous sommes brainwasher par les standards de la socitété! Beaucoup de gens parmis nous ne s'en rendront jamais compte parce qu'ils croieront avoir réussir leur vie en ayant une carrière prometteuse à 25ans, une maison, le mariage et le bébé juste après, tsé l'espèce de vie parfaite la!
Je me retrouve un peu en toi! À 27ans je cherche toujours ce qui me passionne dans la vie et je ne me sens pas 'dans le moule' parce que je suis encore aux études, pas d'enfant, pas de maison !
Je suis ton blog, ta page Facebook et ton compte instagram et rêve devant toutes tes belles images si inspirante!
Je crois qu'on pourrait appeler ce que tu vis ; l'école de la vie! Ou tu apprends à te connaître toi-même bien avant d'apprendre nimporte quoi d'autre sur les bancs d'école!
Continue! Je suis heureuse de voir qu'il y a des gens qui s'éloigne de plus en plus du 'moule' !
??

nathalie vincent
Juin 14,2016 at 12:04 Reply

wow super article c'est inspirant

    Sylvain blain
    Fév 03,2017 at 08:01 Reply

    Wow! Passionnant et passionné je vis mon rêve ultime et avec toi très chère lidiane bientôt je vais réaliser une autre partie de ce rêve (t'offrir une fleur unique au monde avec un sourire inoubliable car nos chemin emplis de liberté et de bonheur changeront la destinée de plusieurs futur idole passionnée tant a te dire soi patiente ma chère idole telepatiquemant t'es remarquable surprise a bientôt xxx de tout mon être sylvain.

      Lydiane
      Fév 17,2017 at 10:14 Reply

      Merci infiniment sylvain!:)

Pierre
Juin 14,2016 at 03:38 Reply

Je t'adore chère Lydiane. Je te suis sur Évasion. Si tu as besoin d'aide, je te rejoins.

Flavie
Juin 14,2016 at 12:02 Reply

"Moi, je crois en toi."
5 mots, qui ont tellement de poids... Merci, cela me fait un bien fou de les lire.

Au passage, ton site est magnifique :)

Sylvain Arcouette
Juin 16,2016 at 12:22 Reply

Bonjour Lydiane, tu as tellement raison, j'ai maintenant 54 ans et je suis de ceux qui ont suivi une voie déjà tracée. Pour le salaire les perspectives d'avenir...bla..bla...bla. J'ai ce feu intérieur qui m'habite depuis toujours. Maintenant que mes quatres enfants sont autonomes, je débute non seulement mes rėves de voyages, mais surtout l'expression de ce que je suis vraiment ã l'intérieur (un nomade). Merci de prouver que cela est possible.

Sylvain

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:25 Reply

    Woow Bravo à toi!!!!!!!:)) Quel bel exemple pour tes enfants et quel accomplissement pour toi!:)

J-J
Juin 16,2016 at 01:56 Reply

Ton article résume la crise que plusieurs vivent lorsqu'ils entrent à l'université ... Étudier dans un domaine et en faire son métier, c'est deux choses totalement différentes. J'ai choisi de compléter un baccalauréat pour nourrir ma soif de connaissance et faciliter l'obtention de visa lorsque je voyage à l'étranger... Mais la carrière que j'ai choisie, personne n'en fait la promotion. Lire ton blogue c'est motivant! Lorsque tu expliques à ton entourage que tu ne veux pas avoir de pied à terre et que tu veux simplement voyager, être en immersion totale à l'étranger et vice versa, tu te fais dire que c'est la jeunesse, la crise de liberté, etc. Et si c'était simplement "moi"? Ce que je veux et j'aime?

PS : Ton blogue à doubler ma liste d'articles essentiels et celles des idées de cadeaux de Noël aussi lol!

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:24 Reply

    Je suis si d'accord avec toi! Merci pour ce message!:) Bon magasinage de cadeaux et d'articles hihi:PPP

Anne-So
Juin 16,2016 at 06:30 Reply

Ce texte et ton courage inspire! Merci

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:22 Reply

    Merci:))

Nancy Paquet
Juin 26,2016 at 02:46 Reply

Wow! C'est si vrai! Tu m'inspires Lydiane! Merci pour ça! ;)

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:22 Reply

    Merci à toi!!:)

Jacques
Juin 29,2016 at 06:42 Reply

J'ai été travailleur autonome 20 ans... Dans le temps où les gens n'y croyaient pas vraiment. Je me suis fait dire souvent "Si tes affaires fonctionnent, pourquoi tu ne démarre pas une entreprise et engages des gens !". Mais ce que je voulais c'était de créer mon propre horaire et d'avoir une vie équilibrée. C'est tout à fait ce qui est arrivé et j'en suis très fier. Il faut s'écouter et faire ce qu'on aime. Trouver quelqu'un qui peut nous payer pour notre passion. :) Toujours un plaisir de te suivre!

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:22 Reply

    Bravo à toi! Un bel exemple pour tous!:)

Isabelle Montminy
Juil 01,2016 at 03:18 Reply

T'as vraiment bien fait. Et c'est beaucoup de discipline de faire tout ça, parce que tu as pas de -clients- ou de -projets- réellement réels qui répondent à des besoins précis, tu inventes au fur et à mesure tes projets. Et c'est pas évident parce que avec les activités, les rencontres, le party, les connections internet chambralantes.. c'est pas évident de se mette en mode job et d'être productive, surtout dans des endroits paradisiaques.

Je fais un peu comme toi, quelques mois par année (mais je suis déjà partie 1 an, en 2012, en travaillant à distance). Je fais du deisgn web, alors j'ai des vrais projets, des vrais deadlines.. sans ça j'aurais ben ben ben du mal à être en mode -travail-.

Bref, continue c'est malade tout ça!

    Lydiane
    Juil 05,2016 at 05:21 Reply

    Je suis bien d'accord avec toi! Un gros merci pour ce beau commentaire!:)

André Groleau
Juil 14,2016 at 02:36 Reply

Je reconnais la passionné et surtout l'être d'exception que tu es. Continu ton travail dans la joie et le plaisir. Ce que tu vie est extraordinaire ton sourire fait le tour du monde. Merci pour tout ce que tu nous partage avec tant de simplicité et d'amour. Au plaisir de te lire avec tant de belles photos.

André Groleau de Trois-Rivières

    Lydiane
    Sep 07,2016 at 12:35 Reply

    Merci tellement André!! Que ça fait chaud au coeur de te lire!!! Prend soin de toi! :)

Christine
Sep 27,2016 at 10:52 Reply

wow ! tu me donne vraiment espoir. J'en suis au point où je ne sais plus si mes rêves sont possibles et je trouve ça très difficile de garder la tête haute malgré mes nombreux projets. Je ne vois pas les résultats... J'ai terminé mon DEC en photographie il y a deux ans et une chose est sur je rêve d'en faire carrière, donc mon principal revenu. Dernièrement j'ai créé un blog voyage, mais je suis encore découragée je dois me laisser le temps. Comme tu le dis mon but c'est de réaliser mes rêves et d'inspirer les autres et je crois que je dois juste trouver les bonnes personnes pour réussir !

Merci :)

    Lydiane
    Oct 20,2016 at 02:59 Reply

    Oui et surtout, tu dois le faire pour toi avant tout!!!!

    Lydiane
    Oct 20,2016 at 02:59 Reply

    Bonne chance dans tes beaux projets!!! xxx Au plaisir de te croiser sur notre belle planète!!!

Vicky
Déc 06,2016 at 04:01 Reply

WOW! Ma fille rêve de faire ce que tu fais. Elle n'a que 15 ans, mais la tête remplie de projets. En même temps, c'est comme tu dis, elle ne fit pas dans le moule de l'école, de l'emploi. Elle sent une pression sociale de décider quoi faire après le secondaire. Je lui souhaite de vivre de belles expériences et de magnifiques rencontres autour du monde.

    Lydiane
    Jan 05,2017 at 09:38 Reply

    Je lui souhaite aussi la même chose!!!! Au plaisir de la croiser sur notre belle planète!

Math-Monde
Déc 26,2016 at 05:09 Reply

Très motivant! Merci beaucoup, tu m'inspires!

    Lydiane
    Jan 05,2017 at 08:06 Reply

    Merciii!!!

Laissez un commentaire