11 Juil

L’assurance et les sports extrêmes

Bolivie-Paragliding-site-web-050615-07

AfriqueduSud-Cintsa-Bungeejump-SiteWeb-251016-05

Chili-Pucon-VolcanVillarrica-SiteWeb-090417-14

DCIM100GOPROG0385662.

 

 

 

 

 

Ce message s’adresse à tous les voyageurs, mais plus particulièrement aux amateurs de sports extrêmes….ceux qui sont tombés, un peu comme moi, dans le baril d’adrénaline et qui ne peuvent faire autrement que de risquer leur vie à chaque fois qu’ils mettent le pied dehors! Ceux pour qui les conversations de 5-7 contiennent des histoires de balade en vélo, directement parachuté d’un hélicoptère sur une des plus grosses montagnes ou une petite randonnée de Kayak…aux chutes Niagara! Hihi!

Vous vous êtes reconnus? Alors lisez attentivement!

Je vous l’ai mentionné à plusieurs reprise l’importance de vous procurer une assurance, peu importe la durée de votre voyage ou la destination. Ceci est la première étape, mais il faut aussi s’assurer qu’elle réponde bien à nos besoins. Comment aurait réagi votre assureur s’il était présent au 5 à 7? Serait-il aussi impressionné par votre témérité que vos amis ou au contraire aura-t-il tellement peur qu’il ne voudrait plus jamais vous assurer?

Ce qui est important de savoir, c’est que chaque assureur évalue le risque de manière différente et chaque police d’assurance contient son lot de clauses spécifiques. Certains assureurs vont accorder un risque plus élevé en fonction de la durée du voyage, d’autres selon les activités performées, d’autres selon les conditions médicales et ainsi de suite. Il est donc PRIMORDIAL de poser des questions à votre assureur existant (que ce soit la carte de crédit, votre assurance collective ou autre) ou sinon de choisir un produit d’assurance en fonctions de vos besoins. Un bras cassé ou quelques cotes de fracturées comportent suffisamment d’inconvénients lors d’un périple , aucunement besoin de rajouter le stress relié à une réclamation refusée!

Comme il est impossible de couvrir tous les sports extrêmes et scénarios possibles dans un seul texte, voici quelques conseils et informations que j’ai recueillies auprès de Sécuriglobe (mon super commanditaire!) qui, selon moi, vous éclaireront :

Bien que chaque assureur possède une définition qui lui est propre, la définition de Wikipédia résume bien ce qu’est un sport extrême : « un sport extrême est un terme populaire désignant une activité sportive particulièrement dangereuse pouvant exposer à des blessures graves en cas d’erreurs dans son exercice. ».

  • Parmi les sports extrêmes les plus connus, on compte, le parapente, ski acrobatique, alpinisme, parachute, plongée sous-marine, équitation, sport de combats/contacts, surf, kite surf, escalade etc.
  •  

  • Certains assureurs ne couvrent aucun sport extrême. D’autres les couvriront sans ou avec surprime.
  •  

  • Le sport professionnel est habituellement traité différemment du sport amateur. Il est important de s’assurer d’être couverts adéquatement si l’on pratique un sport pour laquelle on reçoit une rémunération.
  •  

  • Pour certains assureurs, la hauteur de la montagne peut avoir une différence. Une montagne de plus de 6000 pieds d’altitude pas exemple comportera une surprime pour un assureur mais pourrais ne pas être couverte pour un autre.
  •  

  • Une fausse déclaration, peu importe si elle est volontaire ou non, donne le droit à l’assureur de refuser toute réclamation peu importe laquelle. Par exemple vous omettez de mentionner que vous allier faire une compétition se ski acrobatique. L’assureur pourra appliquer la clause de non-divulgation et ne pas payer les frais de votre réclamation, peu importe si elle est reliée à un accident de ski ou non.

 

Alors voilà, j’espère que cet article fera de vous un voyageur encore plus averti et consciencieux.  Continuer de vivres vos passions et aventures à 100% mais n’oubliez jamais le dicton : Hope for the best but plan for the worst ! (Espérer pour le meilleur mais planifier pour le pire!)

Il me fera plaisir de répondre à vos questions et bon voyage à tous!!

Un petit merci tout spécial à Martin Houle de Sécuriglobe pour toutes les informations pertinentes à ce sujet! 🙂

 

Comments (2)

Genevieve
Août 09,2017 at 02:03 Reply

Allo Lydiane!
Moi et mon copain partont pour un an en Nouvelle-Zelande et nous sommes passionnés par le kayak d'eau vive. Nous avons besoin d'une assurance vraiment solide et je me demandais avec qui tu fais affaire?
Merci pour la réponse

    Lydiane
    Août 10,2017 at 06:20 Reply

    Hello Geneviève!
    Merci pour ton message!!! Je fais toujours affaire avec Sécuriglobe. Ce sont des courtiers en assurance qui te t'ouvrent le produit le moins cher qui s'adapte le mieux à tes besoins!
    Bonne voyage en Nouvelle-Zélande!!! Wwoow ça doit être fou de faire du kayak là bas!

Laissez un commentaire